Un moodboard au départ de votre voiture

Un moodboard au départ de votre voiture

  • Un gros plan sur un bâtiment moderne, un graffiti sur un mur ou la texture d’une peau peuvent être les points de départ de votre voiture
  • Sources d’inspiration, les moodboards sont des compositions visuelles exprimant des idées et des émotions pour créer un produit
  • Les designers de SEAT recherchent des images à Barcelone, qui se retrouveront sur ces tableaux et, sous une certaine forme, sur les futurs modèles
  • De l’essence profonde aux coloris, aux formes et aux textures de chaque détail, les moodboards jouent un rôle à chaque phase de la conception

Échantillons d’art urbain, quelques graffitis disséminés sur les murs d’un jardin au cœur du quartier de Gracia à Barcelone peuvent faire germer une idée qui se retrouvera dans votre voiture. À moins qu’il ne s‘agisse d’un détail aperçu sur la façade de La Pedrera, ou d’un objet de décoration intérieure. Plus de trois ans de travail de design se cachent derrière un modèle comme la nouvelle SEAT Leon. Et tout a démarré avec des images de ce type, sélectionnées et assemblées avec un sens artistique sur des moodboards, ou planches d’inspiration.

L’univers visuel de votre voiture. Ces panneaux constituent précisément le point de départ du travail de tout designer, qu’il soit actif dans le secteur automobile, de la mode ou tout autre domaine. Les moodboards sont des compositions d’images, de mots et même de textures, qui apportent des informations techniques et émotionnelles sur les éléments à inclure dans un design spécifique. Leur objectif est d’inspirer le contexte dans lequel pourra naître la création, et ensuite de définir un code stylistique avec lequel travailler. « Pour faire simple, un moodboard, c’est de là que tout démarre et c’est la seule manière de définir l’essence profonde que nous recherchons. Je ne pourrais pas imaginer notre travail de designer sans eux », explique Francesca Sangalli, la responsable du département Color&Trim chez SEAT.

Créés à et inspirés par Barcelone. En plus d’être créés à Barcelone, les modèles SEAT et CUPRA sont également inspirés par cette ville. « L’inspiration est partout et Barcelone en déborde. Ses contrastes tellement typiques, mêlant lumières et couleurs, se retrouvent dans ses rues, ses magasins, ses cafés et ses musées », poursuit Francesca Sangalli. Souvent, elle déambule aux alentours de la CASA SEAT, appareil photo à la main, explorant le quartier de Gracia. « Si nous dénichons une image en phase avec les messages clés de ce que nous voulons concevoir, nous la capturons et l’intégrons au moodboard. » Le travail de création débute alors, en combinant ces photos avec d’autres issues d’Internet, mais aussi avec des mots, des tissus, des nuanciers… Tout ce qui permet d’obtenir une représentation visuelle de ce que l’équipe recherche dans chaque projet.

La boussole du design. Une image vaut mieux qu’un long discours, dit le dicton. Et dans le Concept Lab de la CASA SEAT, où les équipes de design et Color&Trim imaginent les voitures et services de mobilité de demain, les moodboards le démontrent chaque jour. « Après le travail de recherche préliminaire pour les définir, nous composons les messages clés que nous voulons exprimer dans le produit sous forme d’images et l’équipe s’unit autour du même code ou langage stylistique », enchaîne Francesca. Ces images inspirent et montrent la voie à suivre, mais elles constituent aussi la façon la plus simple d’expliquer à d’autres branches de l’entreprise ou aux collaborateurs impliqués dans la création d’une voiture quelle direction est empruntée et quel but est poursuivi.

De l’ADN aux détails spécifiques. « Les moodboards sont comme des entonnoirs qui canalisent notre créativité, allant des idées générales aux concepts spécifiques », ajoute encore Francesca.Au début d’un projet, ces planches définissent le style et l’esprit, mais aussi la personnalité SEAT ou CUPRA. Par exemple, sur l’un des murs du Concept Lab trône un moodboard SEAT MÓ. Au sommet, des photos de différents objets noirs et des tissus, comme du néoprène, ainsi qu’un coloris particulier qui se démarque nettement. « Nous l’appelons le “super orange”, le centre d’attraction, inspiré par ce contraste caractéristique de Barcelone », explique Francesca. Ce moodboard révèle des coloris, des formes et des textures que nous pouvons voir aujourd’hui dans les solutions de micromobilité de SEAT, comme l’e-Scooter 125.

Un moodboard pour chaque détail. Sur un autre mur du Concept Lab apparaît un moodboard pour le concept-car CUPRA Tavascan. Son objectif est de définir chaque élément du véhicule. Des images évoquant un design entouré d’un voile de mystère. « L’un des aspects essentiels ici, c’est la touche humaine. Nous avons donc inclus sur ce moodboard des photos comme celle d’une jeune femme au dos dénudé, qui a inspiré l’habillage des sièges », conclut la responsable Color&Trim. Ces compositions sont essentielles, constituant une représentation visuelle qui confère à une voiture son essence, l’ADN qui la définit, mais aussi la cohérence entre ses différents éléments.

 

Les 5 fonctions d’un moodboard

  1. En recherchant les images qui le définiront, le designer intériorise les messages clés de chaque projet de design
  2. Une fois terminés, les moodboards constituent des sources d’inspiration, transmettant des émotions et offrant un contexte dans lequel peut démarrer la création
  3. Il réunit l’équipe de design autour d’un même code et d’un même langage
  4. Il est un guide à la fois pour le design global, la mise en valeur de l’ADN SEAT et CUPRA, et le design spécifique de chaque composant du véhicule
  5. Il permet d’expliquer rapidement et aisément à d’autres départements et collaborateurs quelle direction prendre
SE20-93F - Moodboard (3p).pdf 696 KB SE20-93F - Moodboard.docx 49 KB
Dirk Steyvers PR & Content Manager SEAT & CUPRA, s.a. D'Ieteren Automotive n.v.
A propos de SEAT

Press room SEAT Import (Belgique) réservée à l'usage des journalistes.

Copyright: textes et photos libres de droits pour utilisation rédactionnelle - Toute autre utilisation des textes et des photos n'est pas autorisée

SEAT

SEAT est la seule entreprise qui conçoit, met au point, construit et commercialise des voitures en Espagne. Membre du Groupe Volkswagen, la multinationale a son siège social à Martorell (Barcelone), exporte 80 % de ses véhicules et est présente dans 80 pays sur les 5 continents. En 2019, SEAT a vendu 574 100 véhicules, soit le chiffre le plus élevé en 69 ans d’existence.

Le Groupe SEAT emploie plus de 15 000 professionnels et compte trois sites de production (Barcelone, El Prat de Llobregat et Martorell), où elle construit les très populaires Ibiza, Arona et Leon. En outre, l’entreprise fabrique l’Ateca en République tchèque, le Tarraco en Allemagne, l’Alhambra au Portugal et la Mii electric, le premier véhicule 100 % électrique de la marque, en Slovaquie.

La multinationale dispose d’un centre technique, qui fonctionne comme un centre de connaissances. Il regroupe 1 000 ingénieurs, qui sont en charge de l’innovation pour le plus grand investisseur industriel en R&D d’Espagne. SEAT propose déjà la technologie de connectivité la plus récente dans sa gamme de voitures et s’est engagée à poursuivre un processus de numérisation global afin de promouvoir la mobilité du futur.


D'Ieteren Automotive NV/SA

Fondé en 1805, le groupe D’Ieteren vise, à travers plusieurs générations familiales, la croissance et la création de valeur en poursuivant une stratégie à long terme pour ses activités et en soutenant leur développement en tant que leader de leur secteur ou dans leurs géographies. Le groupe possède actuellement les activités suivantes :

  • D'Ieteren Automotive distribue en Belgique les véhicules de marques Volkswagen, Audi, SEAT, Škoda, Bentley, Lamborghini, Bugatti, Porsche et Yamaha. La société a une part de marché d’environ 22 % et 1,2 million de véhicules en circulation. Le modèle économique de D'Ieteren Automotive est en train d'évoluer pour offrir des solutions de mobilité plus fluides, plus accessibles et plus durables afin d'améliorer la vie des citoyens au quotidien. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ont atteint respectivement 3,6 milliards d’euros et 119,0 millions d’euros en 2019.
  • Belron (54,85% des droits de vote) a un objectif clair : « faire la différence en s’impliquant avec un soin réel dans la résolution des problèmes des clients ». Leader mondial dans le domaine de la réparation et du remplacement de vitrage de véhicules, Belron opère dans 39 pays par l'intermédiaire d'entreprises détenues à 100 % et de franchises, avec des marques numéro un sur le marché – notamment Carglass®, Safelite® et Autoglass®. De plus, l'entreprise gère les demandes d’indemnisation concernant les vitres de véhicules et autres pour le compte des assureurs. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 4,2 milliards d’euros et 400,5 millions d’euros en 2019.
  • Moleskine (détenu à 100%) est une marque aspirationnelle invitant à l’exploration et l’expression d’un style de vie, qui regroupe toute une famille d'objets iconiques tels que le légendaire carnet Moleskine et des accessoires d’écriture, de voyage et de lecture, à travers une stratégie de distribution multicanal dans plus de 100 pays. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 163,9 millions d’euros et 18,6 millions d’euros en 2019.
  • D’Ieteren Immo gère les intérêts immobiliers du groupe D’Ieteren en Belgique. Elle possède et gère quelque 30 biens immobiliers qui ont généré des revenus locatifs nets de 19,7 millions d’euros en 2019. Elle est également chargée de projets d'investissement et d'étudier la possibilité de rénover certains sites. 

Information relative aux données personnelles et à leurs traitements:  www.dieteren.be/fr/privacypolicy