This is how the new CUPRA e-Racer gears up to compete

This is how the new CUPRA e-Racer gears up to compete

CUPRA Racing

  • The CUPRA e-Racer renews its design with more power and zero emissions
  • The first 100% electric racecar has been coupled to a completely new chassis and is equipped with a more powerful and stable battery
  • This is the benchmark for the upcoming multi-brand competition for 100% electric touring cars, the Pure ETCR

Combine performance and electrification with efficiency and sustainability. That was the challenge of the CUPRA team when designing and developing the model for the multi-brand, 100% electric touring car championship, the Pure ETCR. The result is the CUPRA e-Racer, which is now ready to conquer the racetracks.

- A new e-Racer for a new Leon. Like its predecessor, the e-Racer was developed from the CUPRA Leon. The latest generation of the passenger car features a more streamlined design than ever before, which has helped the engineers at CUPRA Racing to develop a more dynamic and powerful race car that can reach 270 km/h. The chassis is completely new, as it is based on the platform of the new Leon, which is 50 millimetres longer and has a more efficient standard design. The floorpan and moving parts of the body are strictly standard features. The bumpers, door sills, wheel wings and spoiler are all newly designed. In addition, aerodynamic elements such as a front splitter have been added”, explains Xavi Serra, the head of Technical Development at CUPRA Racing.

- Greater power, more efficiency. One of the new features of the 2020 e-Racer is its expanded battery capacity. The number of cells is increased to 6,270 units, with a new interior layout and better cooling that makes it more efficient in terms of charging times. “We’ve taken a step forward in safety, as we’ve worked on improving the battery’s resistance to impact and intrusion”, says Xavi. The electronic system has also been redesigned with complete reprogramming.

- Evolution with pinpoint precision. Several elements have been reconfigured to compensate for the extended 50 millimetres of the CUPRA Leon on which the e-Racer is based as well as the new battery protection structure. “We have optimised the weight of many of the components. Internally, the bodywork features significant changes to install the battery and other electrical components. Not only has the safety arc been reinforced from a racing point of view, we have also worked with new components to achieve a better level of rigidity and torsion”, explains the head of Technical Development at CUPRA Racing.

- 100% CUPRA. The new appearance of the e-Racer has also changed, with distinctive copper-coloured wheels and a combination of white with more blue petrol paintwork. “We wanted to combine the CUPRA DNA with a streamlined approach. To do this, we designed progressive graphics with copper details that, in addition to dynamism, define and soften the connection between the two parts of the body in white and blue”, says Francesca Sangalli, who is responsible for Color&Trim  Concept&Strategy. 

- Creating the future of zero-emission racing. Within an innovative design there are 4 engines that accelerate the electric racecar to 100 km/h in just 3.2 seconds. With this power, which it achieves with a single gear, the new e-Racer is ready for the new 100% electric touring racecar championship, the Pure ETCR, with Mattias Ekström and Jordi Gené as official drivers. “The e-Racer was the benchmark for creating an international multi-brand competition. From a technical point of view, we have paved the way”, says Xavi Serra.

 

From 1 to 6,270: the e-Racer’s key figures:

1 gear

4 engines

3.2 seconds to reach 100 km/h

50 minutes to recharge the battery

100% electric

270 km/h top speed

500 kW of power

500 kilos battery weight

6,270 cells in its battery

Contactez-nous
Dirk Steyvers PR & Content Manager SEAT & CUPRA, s.a. D'Ieteren n.v.
Dirk Steyvers PR & Content Manager SEAT & CUPRA, s.a. D'Ieteren n.v.
A propos de SEAT

Press room SEAT Import (Belgique) réservée à l'usage des journalistes.

Copyright: textes et photos libres de droits pour utilisation rédactionnelle - Toute autre utilisation des textes et des photos n'est pas autorisée

SEAT

SEAT est la seule entreprise qui conçoit, met au point, construit et commercialise des voitures en Espagne. Membre du Groupe Volkswagen, la multinationale a son siège social à Martorell (Barcelone), exporte 80 % de ses véhicules et est présente dans 80 pays sur les 5 continents. En 2019, SEAT a vendu 574 100 véhicules, soit le chiffre le plus élevé en 69 ans d’existence.

Le Groupe SEAT emploie plus de 15 000 professionnels et compte trois sites de production (Barcelone, El Prat de Llobregat et Martorell), où elle construit les très populaires Ibiza, Arona et Leon. En outre, l’entreprise fabrique l’Ateca en République tchèque, le Tarraco en Allemagne, l’Alhambra au Portugal et la Mii electric, le premier véhicule 100 % électrique de la marque, en Slovaquie.

La multinationale dispose d’un centre technique, qui fonctionne comme un centre de connaissances. Il regroupe 1 000 ingénieurs, qui sont en charge de l’innovation pour le plus grand investisseur industriel en R&D d’Espagne. SEAT propose déjà la technologie de connectivité la plus récente dans sa gamme de voitures et s’est engagée à poursuivre un processus de numérisation global afin de promouvoir la mobilité du futur.


D'Ieteren s.a. 

Fondé en 1805, le groupe D’Ieteren vise, à travers plusieurs générations familiales, la croissance et la création de valeur en poursuivant une stratégie à long terme pour ses activités et en soutenant leur développement en tant que leader de leur secteur ou dans leurs géographies. Le groupe possède actuellement les activités suivantes :

  • D'Ieteren Auto distribue en Belgique les véhicules de marques Volkswagen, Audi, SEAT, Škoda, Bentley, Lamborghini, Bugatti, Porsche et Yamaha. La société a une part de marché d’environ 22 % et 1,2 million de véhicules en circulation. Le modèle économique de D'Ieteren Auto est en train d'évoluer pour offrir des solutions de mobilité plus fluides, plus accessibles et plus durables afin d'améliorer la vie des citoyens au quotidien. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ont atteint respectivement 3,6 milliards d’euros et 119,0 millions d’euros en 2019.
  • Belron (54,85% des droits de vote) a un objectif clair : « faire la différence en s’impliquant avec un soin réel dans la résolution des problèmes des clients ». Leader mondial dans le domaine de la réparation et du remplacement de vitrage de véhicules, Belron opère dans 39 pays par l'intermédiaire d'entreprises détenues à 100 % et de franchises, avec des marques numéro un sur le marché – notamment Carglass®, Safelite® et Autoglass®. De plus, l'entreprise gère les demandes d’indemnisation concernant les vitres de véhicules et autres pour le compte des assureurs. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 4,2 milliards d’euros et 400,5 millions d’euros en 2019.
  • Moleskine (détenu à 100%) est une marque aspirationnelle invitant à l’exploration et l’expression d’un style de vie, qui regroupe toute une famille d'objets iconiques tels que le légendaire carnet Moleskine et des accessoires d’écriture, de voyage et de lecture, à travers une stratégie de distribution multicanal dans plus de 100 pays. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 163,9 millions d’euros et 18,6 millions d’euros en 2019.
  • D’Ieteren Immo gère les intérêts immobiliers du groupe D’Ieteren en Belgique. Elle possède et gère quelque 30 biens immobiliers qui ont généré des revenus locatifs nets de 19,7 millions d’euros en 2019. Elle est également chargée de projets d'investissement et d'étudier la possibilité de rénover certains sites. 

Information relative aux données personnelles et à leurs traitements:  www.dieteren.be/fr/privacypolicy