SEAT will break into the motorcycle market with a fully electric eScooter

SEAT will break into the motorcycle market with a fully electric eScooter

  • The SEAT eScooter concept will be presented next 19th November at the Barcelona Smart City Expo World Congress
  • The company will sell its own 100% electric motorcycle equivalent to a 125 cc model in 2020
  • It will be available to both private customers and for sharing services

SEAT is strengthening its commitment to urban mobility and breaking into the motorcycle market with the presentation of the SEAT eScooter concept. The company will sell its own 100% electric motorcycle equivalent to a 125 cc model in 2020. The official presentation is taking place next 19th November in Barcelona during the Smart City Expo World Congress.

The new SEAT eScooter concept is going to be included in the company’s urban mobility strategy, which focuses on offering sustainable solutions for cities. SEAT announced it would spearhead the Volkswagen Group’s micromobility strategy at the past edition of the Mobile World Congress. This strategy also includes the SEAT Minimó concept car as well as the SEAT eXS Kickscooter powered by Segway which was presented at the 2018 Smart City Expo.

SEAT President Luca de Meo stated that “the constant growth of large cities makes achieving efficient mobility one of the main challenges to overcome. Today we are taking a further step in our urban micromobility strategy by confirming the launch of the first eScooter in the history of the brand.”

Barcelona is the European city with the most motorcycles per capita and has a long-standing two-wheeler mobility tradition. For this reason, SEAT is going to develop this concept in collaboration with Barcelona-based electric motorcycle maker Silence, and it will be sold to both private customers and for sharing fleets.

 

Democratising electric, sustainable mobility

SEAT is in the process of becoming a mobility services provider that goes beyond the scope of making vehicles in an effort to respond to one of the major mobility trends of the future: the collaborative, shared, sustainable economy. In this sense, the company already offers carsharing services through Respiro, and in addition is selling the SEAT eXS KickScooter powered by Segway, which is available for sharing services through the start-up UFO as well.

Furthermore, SEAT recently presented the SEAT Minimó concept car, a 100% electric vehicle that combines the best of a car and a motorcycle and is designed to adapt to the mobility platforms that are going to shape the future of driving in cities.

Contactez-nous
Dirk Steyvers PR & Content Manager SEAT & CUPRA, s.a. D'Ieteren n.v.
Dirk Steyvers PR & Content Manager SEAT & CUPRA, s.a. D'Ieteren n.v.
A propos de SEAT

Press room SEAT Import (Belgique) réservée à l'usage des journalistes.

Copyright: textes et photos libres de droits pour utilisation rédactionnelle - Toute autre utilisation des textes et des photos n'est pas autorisée

SEAT

SEAT est la seule entreprise qui conçoit, met au point, construit et commercialise des voitures en Espagne. Membre du Groupe Volkswagen, la multinationale a son siège social à Martorell (Barcelone), exporte 80 % de ses véhicules et est présente dans 80 pays sur les 5 continents. En 2019, SEAT a vendu 574 100 véhicules, soit le chiffre le plus élevé en 69 ans d’existence.

Le Groupe SEAT emploie plus de 15 000 professionnels et compte trois sites de production (Barcelone, El Prat de Llobregat et Martorell), où elle construit les très populaires Ibiza, Arona et Leon. En outre, l’entreprise fabrique l’Ateca en République tchèque, le Tarraco en Allemagne, l’Alhambra au Portugal et la Mii electric, le premier véhicule 100 % électrique de la marque, en Slovaquie.

La multinationale dispose d’un centre technique, qui fonctionne comme un centre de connaissances. Il regroupe 1 000 ingénieurs, qui sont en charge de l’innovation pour le plus grand investisseur industriel en R&D d’Espagne. SEAT propose déjà la technologie de connectivité la plus récente dans sa gamme de voitures et s’est engagée à poursuivre un processus de numérisation global afin de promouvoir la mobilité du futur.


D'Ieteren s.a. 

Fondé en 1805, le groupe D’Ieteren vise, à travers plusieurs générations familiales, la croissance et la création de valeur en poursuivant une stratégie à long terme pour ses activités et en soutenant leur développement en tant que leader de leur secteur ou dans leurs géographies. Le groupe possède actuellement les activités suivantes :

  • D'Ieteren Auto distribue en Belgique les véhicules de marques Volkswagen, Audi, SEAT, Škoda, Bentley, Lamborghini, Bugatti, Porsche et Yamaha. La société a une part de marché d’environ 22 % et 1,2 million de véhicules en circulation. Le modèle économique de D'Ieteren Auto est en train d'évoluer pour offrir des solutions de mobilité plus fluides, plus accessibles et plus durables afin d'améliorer la vie des citoyens au quotidien. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ont atteint respectivement 3,6 milliards d’euros et 119,0 millions d’euros en 2019.
  • Belron (54,85% des droits de vote) a un objectif clair : « faire la différence en s’impliquant avec un soin réel dans la résolution des problèmes des clients ». Leader mondial dans le domaine de la réparation et du remplacement de vitrage de véhicules, Belron opère dans 39 pays par l'intermédiaire d'entreprises détenues à 100 % et de franchises, avec des marques numéro un sur le marché – notamment Carglass®, Safelite® et Autoglass®. De plus, l'entreprise gère les demandes d’indemnisation concernant les vitres de véhicules et autres pour le compte des assureurs. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 4,2 milliards d’euros et 400,5 millions d’euros en 2019.
  • Moleskine (détenu à 100%) est une marque aspirationnelle invitant à l’exploration et l’expression d’un style de vie, qui regroupe toute une famille d'objets iconiques tels que le légendaire carnet Moleskine et des accessoires d’écriture, de voyage et de lecture, à travers une stratégie de distribution multicanal dans plus de 100 pays. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 163,9 millions d’euros et 18,6 millions d’euros en 2019.
  • D’Ieteren Immo gère les intérêts immobiliers du groupe D’Ieteren en Belgique. Elle possède et gère quelque 30 biens immobiliers qui ont généré des revenus locatifs nets de 19,7 millions d’euros en 2019. Elle est également chargée de projets d'investissement et d'étudier la possibilité de rénover certains sites. 

Information relative aux données personnelles et à leurs traitements:  www.dieteren.be/fr/privacypolicy