SEAT lance la construction d’un laboratoire unique et pionnier consacré aux batteries en Espagne

SEAT lance la construction d’un laboratoire unique et pionnier consacré aux batteries en Espagne

  • Le nouveau Test Center Energy représente un investissement de plus de 7 millions d’euros
  • Les véhicules, les modules de cellules et les packs de batteries peuvent être testés dans ce centre de 1 500 m2 d’une capacité d’essai de 1,3 mégawatt
  • Le futur centre permettra à l’entreprise de devenir une référence dans l’élaboration de solutions d’électromobilité

SEAT poursuit sa marche en avant dans le domaine de l’électrification. Avec cet objectif à l’esprit, l’entreprise a lancé la construction du futur Test Center Energy (TCE), le nouveau laboratoire consacré aux batteries automobiles, qui sera situé sur le site de l’usine SEAT de Martorell. Représentant un investissement de plus de 7 millions d’euros, ce nouveau centre développera et testera divers systèmes d’énergie destinés aux véhicules électriques et hybrides. D’une capacité d’essai pouvant atteindre 1,3 MW de manière simultanée, ce centre deviendra un laboratoire unique et pionnier dans le domaine de la batterie électrique en Espagne. La construction du TCE s’inscrit dans le cadre du plan d’investissement de 5 milliards d’euros récemment annoncé par l’entreprise.

Le futur bâtiment, dont la construction sera achevée en avril 2021, couvrira une superficie d’environ 1 500 m2 et comprendra différents espaces d’essai pour l’évaluation des modules de cellules faisant appel à la technologie lithium-ion, des batteries à moyenne ou haute tension, mais aussi des différents types de chargeurs utilisés dans l’ensemble de la gamme des véhicules électrifiés. L’entreprise prévoit aussi d’aménager des chambres climatiques, qui permettront de tester les batteries et les modules dans des conditions thermiques extrêmes, en simulant les différents environnements que peut rencontrer une voiture durant son cycle de vie. Le site accueillera aussi un laboratoire d’électronique de pointe pour imaginer et fabriquer des prototypes, et concevoir des interfaces pour les systèmes d’essai.

Par ailleurs, un atelier sera aménagé et équipé spécifiquement pour effectuer des essais sur les véhicules électrifiés, offrant la capacité de travailler simultanément sur six voitures. Cet espace sera mis à profit pour mener différents essais de performance du système d’énergie, ainsi que des essais relatifs à la sécurité opérationnelle et à l’intégration des fonctions. À cette fin, des systèmes de vision artificielle seront intégrés à l’équipement.

« Nous sommes très heureux d’annoncer le lancement de ce projet. SEAT s’est engagée depuis plusieurs années dans l’électrification de l’entreprise, et la construction de ce nouveau Test Center Energy unique en Espagne constitue un grand pas en avant. Ce nouveau laboratoire consacré aux batteries nous permettra de développer les systèmes d’énergie des futurs véhicules électriques et hybrides, contribuant ainsi à une électromobilité durable », explique Werner Tietz, vice-président de SEAT responsable de la recherche et du développement.

 

Dix années de recherche sur les batteries

Le nouveau TCE rejoindra le laboratoire consacré aux batteries à basse, moyenne et haute tension construit par l’entreprise en 2010. Au cours de la décennie écoulée, SEAT a mené des projets de recherche nationaux et internationaux, menant aussi plus de 2 000 scénarios de test. Ce laboratoire intègre deux chambres climatiques et possède une puissance d’essai de 200 kW.

 

Électrifier SEAT

Le constructeur est en pleine mutation vers l’électrification de l’entreprise et de ses marques. SEAT et CUPRA lanceront cinq nouveaux modèles électriques et hybrides rechargeables en 2020 et 2021. Ces modèles rejoindront la version électrique de la SEAT Mii, d’ores et déjà commercialisée. La famille Leon sera déclinée en variantes hybrides rechargeables sous les labels SEAT et CUPRA, qui seront produites à Martorell. La SEAT Tarraco accueillera aussi une version hybride rechargeable. Et la CUPRA Formentor, premier modèle conçu et développé spécialement pour la marque CUPRA, sera aussi déclinée en variantes électrifiées hybrides rechargeables, qui seront produites à Martorell. En outre, la CUPRA el-Born deviendra le deuxième véhicule entièrement électrique de l’entreprise, rejoignant la SEAT Mii electric. Le nouveau Test Center Energy permet à l’entreprise de disposer de son propre laboratoire pour tester les batteries de demain.

SE20-91F - Battery laboratory (2p).pdf 544 KB SE20-91F - Battery laboratory.docx 47 KB
Dirk Steyvers PR & Content Manager SEAT & CUPRA, s.a. D'Ieteren Automotive n.v.
A propos de SEAT

Press room SEAT Import (Belgique) réservée à l'usage des journalistes.

Copyright: textes et photos libres de droits pour utilisation rédactionnelle - Toute autre utilisation des textes et des photos n'est pas autorisée

SEAT

SEAT est la seule entreprise qui conçoit, met au point, construit et commercialise des voitures en Espagne. Membre du Groupe Volkswagen, la multinationale a son siège social à Martorell (Barcelone), exporte 80 % de ses véhicules et est présente dans 80 pays sur les 5 continents. En 2019, SEAT a vendu 574 100 véhicules, soit le chiffre le plus élevé en 69 ans d’existence.

Le Groupe SEAT emploie plus de 15 000 professionnels et compte trois sites de production (Barcelone, El Prat de Llobregat et Martorell), où elle construit les très populaires Ibiza, Arona et Leon. En outre, l’entreprise fabrique l’Ateca en République tchèque, le Tarraco en Allemagne, l’Alhambra au Portugal et la Mii electric, le premier véhicule 100 % électrique de la marque, en Slovaquie.

La multinationale dispose d’un centre technique, qui fonctionne comme un centre de connaissances. Il regroupe 1 000 ingénieurs, qui sont en charge de l’innovation pour le plus grand investisseur industriel en R&D d’Espagne. SEAT propose déjà la technologie de connectivité la plus récente dans sa gamme de voitures et s’est engagée à poursuivre un processus de numérisation global afin de promouvoir la mobilité du futur.


D'Ieteren Automotive NV/SA

Fondé en 1805, le groupe D’Ieteren vise, à travers plusieurs générations familiales, la croissance et la création de valeur en poursuivant une stratégie à long terme pour ses activités et en soutenant leur développement en tant que leader de leur secteur ou dans leurs géographies. Le groupe possède actuellement les activités suivantes :

  • D'Ieteren Automotive distribue en Belgique les véhicules de marques Volkswagen, Audi, SEAT, Škoda, Bentley, Lamborghini, Bugatti, Porsche et Yamaha. La société a une part de marché d’environ 22 % et 1,2 million de véhicules en circulation. Le modèle économique de D'Ieteren Automotive est en train d'évoluer pour offrir des solutions de mobilité plus fluides, plus accessibles et plus durables afin d'améliorer la vie des citoyens au quotidien. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ont atteint respectivement 3,6 milliards d’euros et 119,0 millions d’euros en 2019.
  • Belron (54,85% des droits de vote) a un objectif clair : « faire la différence en s’impliquant avec un soin réel dans la résolution des problèmes des clients ». Leader mondial dans le domaine de la réparation et du remplacement de vitrage de véhicules, Belron opère dans 39 pays par l'intermédiaire d'entreprises détenues à 100 % et de franchises, avec des marques numéro un sur le marché – notamment Carglass®, Safelite® et Autoglass®. De plus, l'entreprise gère les demandes d’indemnisation concernant les vitres de véhicules et autres pour le compte des assureurs. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 4,2 milliards d’euros et 400,5 millions d’euros en 2019.
  • Moleskine (détenu à 100%) est une marque aspirationnelle invitant à l’exploration et l’expression d’un style de vie, qui regroupe toute une famille d'objets iconiques tels que le légendaire carnet Moleskine et des accessoires d’écriture, de voyage et de lecture, à travers une stratégie de distribution multicanal dans plus de 100 pays. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 163,9 millions d’euros et 18,6 millions d’euros en 2019.
  • D’Ieteren Immo gère les intérêts immobiliers du groupe D’Ieteren en Belgique. Elle possède et gère quelque 30 biens immobiliers qui ont généré des revenus locatifs nets de 19,7 millions d’euros en 2019. Elle est également chargée de projets d'investissement et d'étudier la possibilité de rénover certains sites. 

Information relative aux données personnelles et à leurs traitements:  www.dieteren.be/fr/privacypolicy