SEAT élargit la gamme de la Leon avec une version e-Hybrid, la première hybride rechargeable de la marque

SEAT élargit la gamme de la Leon avec une version e-Hybrid, la première hybride rechargeable de la marque

  • Il s’agit de la Leon la plus verte, faite sur mesure pour les particuliers comme pour les professionnels
  • Une hybride à part entière avec une déductibilité fiscale de 100 % et un ATN minime
  • Deux variantes et deux niveaux d’équipement quasiment au même prix

Les solutions de mobilité respectueuses de l’environnement sont plus que jamais à la une de l’actualité, tant pour les particuliers que pour les professionnels. C’est pourquoi SEAT ajoute désormais la Leon e-Hybrid, la première hybride rechargeable de la marque, à son offre actuelle de motorisations alternatives (CNG et électricité). Ce modèle propose une consommation extrêmement basse, des émissions tout aussi faibles ainsi que toutes les qualités et possibilités d’équipement de la génération la plus récente de la Leon.

Deux moteurs pour une consommation moindre

Le cœur de la Leon e-Hybrid est son moteur 1.4 TSI de 150 ch associé au moteur électrique de 85 kW. La puissance combinée, transmise par l’intermédiaire d’une boîte DSG à 6 rapports, s’élève à 204 ch et le couple est de 350 Nm. Ensemble, ils garantissent des performances exceptionnelles.

Cependant, ce sont surtout les chiffres de consommation qui sont les plus parlants. Grâce à la capacité de 13 kWh de la batterie, entre autres, la Leon e-Hybrid affiche une autonomie 100 % électrique de 60 km (WLTP). En ce qui concerne la consommation combinée selon le cycle WLTP, elle se situe entre 1,1 et 1,3 litre/100 km tant pour la version 5 portes que break. Les émissions de CO2 sont comprises entre 25 et 30 g/km. D’un point de vue fiscal, la Leon e-Hybrid est aussi considérée comme une hybride « à part entière », avec une déductibilité de 100 % tant pour le véhicule que pour le carburant (il n’y a pas non plus de taxe de mise en circulation ni de taxe de circulation en Flandre).

Les clients comme les gestionnaires de flotte suivent eux-mêmes de près les coûts de consommation et savent que l’autonomie électrique de 60 km couvre largement la moyenne nationale des kilomètres parcourus par jour (41 km). À condition d’avoir le bon profil d’utilisateur, le TCO de cette hybride rechargeable est exceptionnellement bas, plus bas que toutes les autres variantes de la Leon.

Deux versions de carrosserie, deux niveaux d’équipement

Du point de vue de l’extérieur, la Leon e-Hybrid ne passe pas inaperçue grâce à ses jantes uniques, à son logo e-Hybrid, à sa prise de recharge sur l’arche de roue avant côté conducteur et à son système de sécurité e-Sound. Ce générateur de bruit pour moteur ou AVAS (Acoustic Vehicle Alerting System) est un système de sécurité produisant un son jusqu’à 20 km/h qui ressemble à celui d’un moteur à combustion afin d’alerter les usagers faibles.

À l’intérieur, la Leon e-Hybrid est équipée d’un tableau de bord unique, qui donne des informations sur le fonctionnement des deux moteurs. En outre, le compartiment à bagages des modèles Leon e-Hybrid est agencé différemment : c’est une conséquence logique de la batterie haute tension installée à l’arrière et du réservoir à carburant de 40 litres intégré à un autre endroit.

La Leon e-Hybrid est proposée en deux variantes (5 portes ou break) et avec deux niveaux d’équipement : la finition luxueuse Xcellence et la finition plus sportive FR. Leur prix est identique : 34 290 euros (TVA comprise) pour la 5 portes et 35 190 euros (TVA comprise) pour le break. En outre, elles sont livrées de série avec deux câbles de recharge (mode 2 et type 2 ainsi que mode 3 et type 2) et un système de navigation comprenant Full Link et Connect, le système de commande à distance.

SE20-80F - Leon e-Hybrid (2p).pdf 466 KB SE20-80F - Leon e-Hybrid.docx 46 KB
Dirk Steyvers PR & Content Manager SEAT & CUPRA, s.a. D'Ieteren n.v.
A propos de SEAT

Press room SEAT Import (Belgique) réservée à l'usage des journalistes.

Copyright: textes et photos libres de droits pour utilisation rédactionnelle - Toute autre utilisation des textes et des photos n'est pas autorisée

SEAT

SEAT est la seule entreprise qui conçoit, met au point, construit et commercialise des voitures en Espagne. Membre du Groupe Volkswagen, la multinationale a son siège social à Martorell (Barcelone), exporte 80 % de ses véhicules et est présente dans 80 pays sur les 5 continents. En 2019, SEAT a vendu 574 100 véhicules, soit le chiffre le plus élevé en 69 ans d’existence.

Le Groupe SEAT emploie plus de 15 000 professionnels et compte trois sites de production (Barcelone, El Prat de Llobregat et Martorell), où elle construit les très populaires Ibiza, Arona et Leon. En outre, l’entreprise fabrique l’Ateca en République tchèque, le Tarraco en Allemagne, l’Alhambra au Portugal et la Mii electric, le premier véhicule 100 % électrique de la marque, en Slovaquie.

La multinationale dispose d’un centre technique, qui fonctionne comme un centre de connaissances. Il regroupe 1 000 ingénieurs, qui sont en charge de l’innovation pour le plus grand investisseur industriel en R&D d’Espagne. SEAT propose déjà la technologie de connectivité la plus récente dans sa gamme de voitures et s’est engagée à poursuivre un processus de numérisation global afin de promouvoir la mobilité du futur.


D'Ieteren s.a. 

Fondé en 1805, le groupe D’Ieteren vise, à travers plusieurs générations familiales, la croissance et la création de valeur en poursuivant une stratégie à long terme pour ses activités et en soutenant leur développement en tant que leader de leur secteur ou dans leurs géographies. Le groupe possède actuellement les activités suivantes :

  • D'Ieteren Auto distribue en Belgique les véhicules de marques Volkswagen, Audi, SEAT, Škoda, Bentley, Lamborghini, Bugatti, Porsche et Yamaha. La société a une part de marché d’environ 22 % et 1,2 million de véhicules en circulation. Le modèle économique de D'Ieteren Auto est en train d'évoluer pour offrir des solutions de mobilité plus fluides, plus accessibles et plus durables afin d'améliorer la vie des citoyens au quotidien. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ont atteint respectivement 3,6 milliards d’euros et 119,0 millions d’euros en 2019.
  • Belron (54,85% des droits de vote) a un objectif clair : « faire la différence en s’impliquant avec un soin réel dans la résolution des problèmes des clients ». Leader mondial dans le domaine de la réparation et du remplacement de vitrage de véhicules, Belron opère dans 39 pays par l'intermédiaire d'entreprises détenues à 100 % et de franchises, avec des marques numéro un sur le marché – notamment Carglass®, Safelite® et Autoglass®. De plus, l'entreprise gère les demandes d’indemnisation concernant les vitres de véhicules et autres pour le compte des assureurs. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 4,2 milliards d’euros et 400,5 millions d’euros en 2019.
  • Moleskine (détenu à 100%) est une marque aspirationnelle invitant à l’exploration et l’expression d’un style de vie, qui regroupe toute une famille d'objets iconiques tels que le légendaire carnet Moleskine et des accessoires d’écriture, de voyage et de lecture, à travers une stratégie de distribution multicanal dans plus de 100 pays. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 163,9 millions d’euros et 18,6 millions d’euros en 2019.
  • D’Ieteren Immo gère les intérêts immobiliers du groupe D’Ieteren en Belgique. Elle possède et gère quelque 30 biens immobiliers qui ont généré des revenus locatifs nets de 19,7 millions d’euros en 2019. Elle est également chargée de projets d'investissement et d'étudier la possibilité de rénover certains sites. 

Information relative aux données personnelles et à leurs traitements:  www.dieteren.be/fr/privacypolicy