SEAT a réduit l’empreinte environnementale de sa production de 43 % depuis 2010

SEAT a réduit l’empreinte environnementale de sa production de 43 % depuis 2010

 

  • L’entreprise a diminué ses émissions de CO2 dans la production de 65 %
  • Grâce aux mesures mises en œuvre en 2019, SEAT a généré 38,5 % de déchets en moins en un an seulement
  • L’objectif est de réduire l’incidence environnementale de l’usine de Martorell de 50 % d’ici 2025
  • En 2019, le constructeur automobile a investi 27 millions d’euros dans des initiatives environnementales

SEAT a pris l’engagement de protéger l’environnement et a poursuivi activement ses efforts en 2019 pour réduire progressivement les effets de ses activités sur l’environnement. Le constructeur automobile a réussi à faire baisser de 43 % ses cinq principaux indicateurs environnementaux en relation avec la production, dont la consommation d’énergie et d’eau, la production de déchets, l’émission de composés organiques volatils et les émissions de CO2. L’entreprise fait ainsi un grand pas en avant en direction des objectifs de 2025, à savoir réduire l’empreinte environnementale découlant de la production de 50 % par rapport à 2010.

Depuis que SEAT a pris fait et cause pour l’environnement il y a pile 10 ans, elle a revu sa consommation d’énergie et d’eau à la baisse de respectivement 26 % et 32 %, réduit sa production de déchets de 58 % et diminué l’émission de composés organiques volatils de 23 %. En outre, elle a généré 65 % d’émissions de CO2 en moins dans la production. En 2019, l’entreprise a investi 27 millions d’euros dans des initiatives environnementales.

Christian Vollmer, vice-président de SEAT pour la production et la logistique, a souligné que « SEAT a pris un engagement clair pour l’environnement. C’est pour cette raison que nous nous efforçons depuis plusieurs années à minimiser autant que possible l’incidence de nos activités sur l’environnement. Depuis 2010, nous avons atténué notre empreinte environnementale de 43 % et diminué nos émissions de CO2 en production de 65 %. Notre objectif est de continuer à nous améliorer jour après jour pour contribuer à protéger notre planète. »

 

38,5 % de déchets en moins en un an

En 2019, l’entreprise s’est concentrée sur la mise en place de mesures permettant de générer moins de déchets, mais aussi de traiter de manière plus efficace tous les déchets produits. Pour atteindre ces objectifs, diverses initiatives basées sur une approche globale ont été lancées dans la phase de production, de la réduction au minimum de la production de déchets à leur recyclage et revalorisation. Ainsi, en seulement un an, SEAT a diminué ses déchets de 38,5 %, totalisant une réduction de 58 % depuis 2010. Par ailleurs, la quantité de déchets destinés à être éliminés a baissé de 2 kg par véhicule produit.

 

Principales initiatives en 2019

Les mesures fortes appliquées en 2019 comprennent la réduction à la source des emballages et des déchets de mastic destinés à être éliminés, mais aussi l’amélioration du tri et du traitement des déchets afin de garantir leur revalorisation. L’entreprise a également distribué des bouteilles réutilisables à ses travailleurs pour remplacer les bouteilles en plastique, ce qui permet d’économiser 22 tonnes de plastique par an.

En 2019, le constructeur automobile a mis en train plusieurs programmes de réduction du CO2 et d’amélioration de l’efficacité énergétique, par exemple un projet de récupération de l’énergie s'échappant par les cheminées des étuves de séchage de peinture. Il en résulte des économies annuelles de 11,7 GWh pour la consommation de gaz naturel, l’équivalent des besoins de près de 2 400 foyers espagnols sur une année complète. Grâce à ce programme, 2 400 tonnes de CO2 en moins sont rejetées chaque année.

Plusieurs initiatives d’économie prises dans l’atelier de peinture ont porté leurs fruits, dont la réutilisation de l’eau utilisée pour peindre les véhicules. Après séparation et épuration, l’eau est renvoyée dans le processus dans un circuit totalement fermé.

Par ailleurs, les travailleurs de l’entreprise ont planté des arbres dans le Delta du Llobregat dans le but de préserver la biodiversité. Cette initiative fait partie du projet de restauration de l’habitat dans l’espace naturel protégé du Delta du Llobregat, un lieu proche de deux des sites de production de SEAT : SEAT Barcelona et SEAT Componentes.

 

Engagement pour l’environnement

La dimension environnementale est l’une des pierres angulaires de la stratégie de durabilité de SEAT. C’est dans ce cadre qu’a été lancé l’Ecomotive Factory en 2010, un programme visant à réduire autant que possible l’incidence de l’usine de SEAT à Martorell sur l’environnement. Aujourd’hui, la protection de la planète occupe une place de plus en plus importante dans la mission globale de l’entreprise Move to Zero. Celle-ci a pour ambition de diminuer l’impact environnementale de tous les produits et solutions de mobilité tout au long de leur cycle de vie, de l'approvisionnement en matières premières à la fin de leur vie utile, en passant par la production. Cette politique permettra de préserver les écosystèmes et aura un effet positif sur l’environnement et sur la société. Move to Zero est aligné sur l’engagement de durabilité de l’entreprise, et du Groupe Volkswagen, qui vise à atteindre les objectifs environnementaux fixés par l’Accord de Paris. La vision commune à long terme est d’être une entreprise neutre en carbone d’ici 2050 et, dans le domaine spécifique de la production, de réduire l’empreinte environnementale de 50 % en 2025 par rapport à 2010. En 2019, l’incidence avait déjà été diminuée de 43 %.

SE20-46F - Footprint (3p).pdf 659 KB SE20-46F - Footprint.docx 47 KB

 

Dirk Steyvers PR & Content Manager SEAT & CUPRA, s.a. D'Ieteren n.v.

 

A propos de SEAT

Press room SEAT Import (Belgique) réservée à l'usage des journalistes.

Copyright: textes et photos libres de droits pour utilisation rédactionnelle - Toute autre utilisation des textes et des photos n'est pas autorisée

SEAT

SEAT est la seule entreprise qui conçoit, met au point, construit et commercialise des voitures en Espagne. Membre du Groupe Volkswagen, la multinationale a son siège social à Martorell (Barcelone), exporte 80 % de ses véhicules et est présente dans 80 pays sur les 5 continents. En 2019, SEAT a vendu 574 100 véhicules, soit le chiffre le plus élevé en 69 ans d’existence.

Le Groupe SEAT emploie plus de 15 000 professionnels et compte trois sites de production (Barcelone, El Prat de Llobregat et Martorell), où elle construit les très populaires Ibiza, Arona et Leon. En outre, l’entreprise fabrique l’Ateca en République tchèque, le Tarraco en Allemagne, l’Alhambra au Portugal et la Mii electric, le premier véhicule 100 % électrique de la marque, en Slovaquie.

La multinationale dispose d’un centre technique, qui fonctionne comme un centre de connaissances. Il regroupe 1 000 ingénieurs, qui sont en charge de l’innovation pour le plus grand investisseur industriel en R&D d’Espagne. SEAT propose déjà la technologie de connectivité la plus récente dans sa gamme de voitures et s’est engagée à poursuivre un processus de numérisation global afin de promouvoir la mobilité du futur.


D'Ieteren s.a. 

Fondé en 1805, le groupe D’Ieteren vise, à travers plusieurs générations familiales, la croissance et la création de valeur en poursuivant une stratégie à long terme pour ses activités et en soutenant leur développement en tant que leader de leur secteur ou dans leurs géographies. Le groupe possède actuellement les activités suivantes :

  • D'Ieteren Auto distribue en Belgique les véhicules de marques Volkswagen, Audi, SEAT, Škoda, Bentley, Lamborghini, Bugatti, Porsche et Yamaha. La société a une part de marché d’environ 22 % et 1,2 million de véhicules en circulation. Le modèle économique de D'Ieteren Auto est en train d'évoluer pour offrir des solutions de mobilité plus fluides, plus accessibles et plus durables afin d'améliorer la vie des citoyens au quotidien. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ont atteint respectivement 3,6 milliards d’euros et 119,0 millions d’euros en 2019.
  • Belron (54,85% des droits de vote) a un objectif clair : « faire la différence en s’impliquant avec un soin réel dans la résolution des problèmes des clients ». Leader mondial dans le domaine de la réparation et du remplacement de vitrage de véhicules, Belron opère dans 39 pays par l'intermédiaire d'entreprises détenues à 100 % et de franchises, avec des marques numéro un sur le marché – notamment Carglass®, Safelite® et Autoglass®. De plus, l'entreprise gère les demandes d’indemnisation concernant les vitres de véhicules et autres pour le compte des assureurs. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 4,2 milliards d’euros et 400,5 millions d’euros en 2019.
  • Moleskine (détenu à 100%) est une marque aspirationnelle invitant à l’exploration et l’expression d’un style de vie, qui regroupe toute une famille d'objets iconiques tels que le légendaire carnet Moleskine et des accessoires d’écriture, de voyage et de lecture, à travers une stratégie de distribution multicanal dans plus de 100 pays. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 163,9 millions d’euros et 18,6 millions d’euros en 2019.
  • D’Ieteren Immo gère les intérêts immobiliers du groupe D’Ieteren en Belgique. Elle possède et gère quelque 30 biens immobiliers qui ont généré des revenus locatifs nets de 19,7 millions d’euros en 2019. Elle est également chargée de projets d'investissement et d'étudier la possibilité de rénover certains sites. 

Information relative aux données personnelles et à leurs traitements:  www.dieteren.be/fr/privacypolicy