L’ADN des SUV de SEAT

L’ADN des SUV de SEAT

  • Au cours des trois dernières décennies, SEAT a tracé sa route vers l’univers des SUV avec divers concept cars
  • Du Marbella Concept pensé pour la plage au 20v20 connecté, ces modèles ont inspiré la gamme actuelle
  • Les points communs de ces SUV sont une garde au sol augmentée, un design compact et des technologies innovantes

Ateca, Arona et Tarraco. Ces trois modèles constituent la gamme actuelle des SUV de SEAT, née en 2016. Mais leurs racines sont plus anciennes. Depuis plus de trois décennies, divers concept cars ont ouvert la voie à cette famille de SUV. « Des proportions dynamiques affirmées, une face avant affichant une personnalité audacieuse, le souci du détail et les avancées technologiques les plus récentes sont autant de similitudes partagées par la gamme actuelle », explique Xavier Villanueva, designer responsable du style extérieur chez SEAT.

SEAT Marbella Playa Concept. 1991 : Nirvana sort son tube Smells like teen spirit. La même année, SEAT présente le Marbella Playa Concept au Salon de Francfort. Cet audacieux exercice de style prend la forme d’un pick-up idéal pour les loisirs au grand air. Surélevé et doté d’une calandre différente de la Marbella, ce concept disposait d’un moteur de 40 ch sous un style de 4x4.

Salsa Emoción. 2000 : tandis que le nageur australien Ian Thorpe remporte cinq médailles aux Jeux olympiques de Sydney, SEAT prépare un concept car pour célébrer le 25e anniversaire de son Centre technique. Ce modèle affiche une garde au sol rehaussée de 310 mm en mode tout-terrain, un trait de caractère qui préfigurait l’architecture des futurs SUV. « Ce concept est le premier à arborer des lignes de tension latérales, qui évolueront ensuite sur l’IBX pour ressembler davantage à ce que l’on retrouve sur la SEAT Arona », détaille Xavier Villanueva. Ce concept a été présenté au Salon de Paris avec un moteur de 250 ch lui permettant d’affronter tous les types de terrains. La flexibilité des crossovers actuels s’exprimait en fait déjà sur ce concept Salsa Emoción, qui disposait de trois modes de conduite (Off Road, Sport et Street) rassemblés dans un système baptisé « Multi Driving Concept ».

Tribu. 2007 : Steve Jobs présente le premier iPhone. SEAT dévoile le Tribu au Salon de Genève. Pour la première fois, un concept réunit toutes les caractéristiques d’un SUV avec un style de tout-terrain, une garde au sol généreuse et une silhouette compacte. Dans le sillage du concept Salsa Emoción, le Tribu proposait aussi trois modes de conduite (Urban, Sport et Freerun) et commençait à combiner un caractère urbain et l’esprit baroudeur d’un 4x4.

IBX. 2011 : une application de photographie, alors méconnue et désormais célèbre, fait son apparition sous le nom d’Instagram (plus d’un milliard d’utilisateurs aujourd’hui). La même année, SEAT présente le concept IBX à Genève, un véhicule se situant dans la continuité de l’architecture de SUV du Tribu, mais avec des lignes plus sculptées. « La face avant haute, un compartiment passagers compact, des surfaces tendues et des phares très expressifs sont certaines des caractéristiques que l’on retrouve sur l’Ateca et l’Arona », poursuit Xavier Villanueva. Ce concept IBX était aussi doté d’une technologie de pointe, avec notamment un éclairage Full LED et un moteur électrique hybride.

20v20. 2015 : alors que les cinémas du monde entier commencent à projeter Star Wars : Le Réveil de la Force, SEAT présente son dernier concept de SUV juste avant de lancer son premier modèle de série dans cette catégorie, l’Ateca. Dévoilé à Genève, le concept 20v20 associait un design sportif de coupé à une personnalité propre de SUV, mais sa caractéristique majeure était un élément central sur la voiture actuelle, à savoir la connectivité. Il intégrait ainsi le Personal Drive, un dispositif tactile en forme de grande pièce de monnaie, qui faisait office de système de navigation nomade et de commande à distance pour activer la climatisation du véhicule.

Altea Freetrack et Leon Cross Sport. Ces deux autres concept cars ont également contribué à ouvrir la voie aux SUV. Présenté pour la première fois au Salon de Genève 2007, l’Altea Freetrack constituait le point d’orgue du Multi Drive Concept. Pour sa part, le concept car Leon Cross Sport, exposé à Francfort en 2015, combinait les performances d’une voiture de sport compacte avec la polyvalence d’un baroudeur.

Du concept à la route. Ces différents concepts ont façonné l’ADN des SEAT Ateca, Arona et Tarraco. Même si chacun de ces modèles possède sa propre personnalité, tous trois partagent un design made in Barcelone. Dans un segment en plein essor au niveau européen, ces SUV représentent ainsi plus de 40 % des ventes de la marque.

Contactez-nous
Dirk Steyvers PR & Content Manager SEAT & CUPRA, s.a. D'Ieteren n.v.
Dirk Steyvers PR & Content Manager SEAT & CUPRA, s.a. D'Ieteren n.v.
A propos de SEAT

Press room SEAT Import (Belgique) réservée à l'usage des journalistes.

Copyright: textes et photos libres de droits pour utilisation rédactionnelle - Toute autre utilisation des textes et des photos n'est pas autorisée

SEAT

SEAT est la seule entreprise qui conçoit, met au point, construit et commercialise des voitures en Espagne. Membre du Groupe Volkswagen, la multinationale a son siège social à Martorell (Barcelone), exporte 80 % de ses véhicules et est présente dans 80 pays sur les 5 continents. En 2019, SEAT a vendu 574 100 véhicules, soit le chiffre le plus élevé en 69 ans d’existence.

Le Groupe SEAT emploie plus de 15 000 professionnels et compte trois sites de production (Barcelone, El Prat de Llobregat et Martorell), où elle construit les très populaires Ibiza, Arona et Leon. En outre, l’entreprise fabrique l’Ateca en République tchèque, le Tarraco en Allemagne, l’Alhambra au Portugal et la Mii electric, le premier véhicule 100 % électrique de la marque, en Slovaquie.

La multinationale dispose d’un centre technique, qui fonctionne comme un centre de connaissances. Il regroupe 1 000 ingénieurs, qui sont en charge de l’innovation pour le plus grand investisseur industriel en R&D d’Espagne. SEAT propose déjà la technologie de connectivité la plus récente dans sa gamme de voitures et s’est engagée à poursuivre un processus de numérisation global afin de promouvoir la mobilité du futur.


D'Ieteren s.a. 

Fondé en 1805, le groupe D’Ieteren vise, à travers plusieurs générations familiales, la croissance et la création de valeur en poursuivant une stratégie à long terme pour ses activités et en soutenant leur développement en tant que leader de leur secteur ou dans leurs géographies. Le groupe possède actuellement les activités suivantes :

  • D'Ieteren Auto distribue en Belgique les véhicules de marques Volkswagen, Audi, SEAT, Škoda, Bentley, Lamborghini, Bugatti, Porsche et Yamaha. La société a une part de marché d’environ 22 % et 1,2 million de véhicules en circulation. Le modèle économique de D'Ieteren Auto est en train d'évoluer pour offrir des solutions de mobilité plus fluides, plus accessibles et plus durables afin d'améliorer la vie des citoyens au quotidien. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ont atteint respectivement 3,6 milliards d’euros et 119,0 millions d’euros en 2019.
  • Belron (54,85% des droits de vote) a un objectif clair : « faire la différence en s’impliquant avec un soin réel dans la résolution des problèmes des clients ». Leader mondial dans le domaine de la réparation et du remplacement de vitrage de véhicules, Belron opère dans 39 pays par l'intermédiaire d'entreprises détenues à 100 % et de franchises, avec des marques numéro un sur le marché – notamment Carglass®, Safelite® et Autoglass®. De plus, l'entreprise gère les demandes d’indemnisation concernant les vitres de véhicules et autres pour le compte des assureurs. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 4,2 milliards d’euros et 400,5 millions d’euros en 2019.
  • Moleskine (détenu à 100%) est une marque aspirationnelle invitant à l’exploration et l’expression d’un style de vie, qui regroupe toute une famille d'objets iconiques tels que le légendaire carnet Moleskine et des accessoires d’écriture, de voyage et de lecture, à travers une stratégie de distribution multicanal dans plus de 100 pays. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 163,9 millions d’euros et 18,6 millions d’euros en 2019.
  • D’Ieteren Immo gère les intérêts immobiliers du groupe D’Ieteren en Belgique. Elle possède et gère quelque 30 biens immobiliers qui ont généré des revenus locatifs nets de 19,7 millions d’euros en 2019. Elle est également chargée de projets d'investissement et d'étudier la possibilité de rénover certains sites. 

Information relative aux données personnelles et à leurs traitements:  www.dieteren.be/fr/privacypolicy