Comment gérer 16 millions de pièces chaque jour

Comment gérer 16 millions de pièces chaque jour

  • La nouvelle tour de contrôle surveillera en temps réel l’emplacement de plus de 16 millions de pièces, qui sont nécessaires quotidiennement à l’usine SEAT de Martorell pour produire 2 300 véhicules
  • Grâce à ce nouveau système, les clients peuvent reconfigurer leur véhicule, même après avoir fait leur commande
  • La tour de contrôle a été présélectionnée pour le SEAT Innovation Day, qui distingue les projets les plus innovants proposés par les employés de l’entreprise

Un mur vidéo divisé en différents écrans affiche constamment des chiffres, des graphiques, des cartes avec itinéraires et des codes mis à jour. Cela ressemble à la tour de contrôle d’un aéroport, mais ce n’est pas cela. Il s’agit en fait de la tour de contrôle de SEAT dans son centre logistique. Ce nouveau système garantit que les données relatives aux 16 millions de pièces utilisées pour produire environ 2 300 véhicules sont transmises en temps réel.

En phase avec l’innovation. En seulement 26 semaines, un projet révolutionnaire a pris forme dans le centre logistique de SEAT. Celui-ci fait appel à une application qui surveille en temps réel l’emplacement exact de chaque pièce automobile en fonction des besoins de production. « Ce sera la première fois que SEAT disposera d’informations en temps réel sur le parcours des matériaux, sur les alertes des opérations de transit et sur la consommation de matériaux de production. Les informations qui demandaient autrefois plusieurs heures et plusieurs appels téléphoniques seront à présent mises à jour en quelques secondes », explique David Castilla, directeur du projet.

200 000 chiffres clés quotidiennement mis à jour en temps réel. Une voiture, c’est un puzzle géant où toutes les pièces sont essentielles. Il est donc très important de savoir où se trouve chaque élément et s’il arrivera à temps.

« Nous faisons le maximum pour surveiller le plus possible, des stocks des fournisseurs jusqu’aux lignes de production, au transport et aux centres logistiques », explique David. En outre, ces données constituent la base des outils prédictifs utilisés pour résoudre des incidents avant qu’ils ne surviennent. « Ce projet révolutionnaire de SEAT montre les capacités de l’équipe logistique et de production dans la transformation numérique en cours de nos processus. Après 26 semaines, le projet profitera à nos clients, car ils auront accès à toutes les informations importantes sur leur véhicule et le délai de livraison », indique Christian Vollmer, vice-président pour la production et la logistique.

Des délais raccourcis. Grâce à ce système innovant, l’objectif à court terme est de réduire le délai de livraison des commandes. « Les clients feront partie du processus de planification. Ils pourront même demander un changement de couleur avant que leur véhicule ne soit peint ou des équipements spéciaux. Ce processus nous aidera à mieux comprendre ce que le client veut vraiment et à mieux transformer la chaîne logistique pour qu’elle corresponde à ce dont ils ont besoin », déclare Enric Martí, responsable de la logistique chez SEAT.

Plus d’efficience signifie moins de CO2. L’environnement en profite également, puisque l’un des objectifs de ce projet est d’améliorer les itinéraires de transport des matériaux. Cette optimisation est possible grâce à une application, qui géolocalise les chauffeurs, leur permettant d’interagir en temps réel. Celle-ci donne le premier ETA (estimated time of arrival, heure d’arrivée estimée) prédictif. Au cours des prochaines étapes du projet, de nouveaux outils prédictifs de prévision météorologique seront intégrés afin de proposer d’autres itinéraires et de réduire le temps passé sur la route.

Innovation Day. Cette application a été présélectionnée pour le SEAT Innovation Day, qui distingue les projets les plus innovants proposés par les employés de l’entreprise. « À ce stade-ci, nous pouvons bien anticiper les besoins de production. Les avantages directs sont au profit des clients, car nous pouvons leur garantir une date de livraison puisque nous saurons avec certitude que les pièces nécessaires pour leur véhicule seront disponibles le jour de fabrication prévu de ce dernier », indique le directeur du projet.

Contactez-nous
Dirk Steyvers PR & Content Manager SEAT & CUPRA, s.a. D'Ieteren n.v.
Dirk Steyvers PR & Content Manager SEAT & CUPRA, s.a. D'Ieteren n.v.
A propos de SEAT

Press room SEAT Import (Belgique) réservée à l'usage des journalistes.

Copyright: textes et photos libres de droits pour utilisation rédactionnelle - Toute autre utilisation des textes et des photos n'est pas autorisée

SEAT

SEAT est la seule entreprise qui crée, développe, produit et commercialise des voitures en Espagne. Marque du Groupe Volkswagen, la multinationale, dont le siège social se trouve à Martorell (Barcelone), exporte plus de 80 % de ses véhicules vers plus de 80 pays situés sur les 5 continents. En 2018, SEAT a affiché un bénéfice après impôts de 294 millions d’euros, a vendu 517 600 voitures et a enregistré un chiffre d’affaires record de presque 10 milliards d’euros.

Le Groupe SEAT emploie plus de 15 000 personnes dans ses trois centres de production de Barcelone, El Prat de Llobregat et Martorell, où il produit notamment les très prisées Ibiza, Arona et Leon. Par ailleurs, SEAT construit l'Ateca en République tchèque, le Tarraco en Allemagne, l’Alhambra au Portugal et très bientôt la Mii electric en Slovaquie.


D'Ieteren s.a. 

Fondé en 1805, le groupe D’Ieteren vise, à travers plusieurs générations familiales, la croissance et la création de valeur en poursuivant une stratégie à long terme pour ses activités et en soutenant leur développement en tant que leader de leur secteur ou dans leurs géographies. Le groupe possède actuellement trois activités articulées autour de marques fortes:

D’Ieteren Auto distribue en Belgique les véhicules des marques Volkswagen, Audi, SEAT, Škoda, Bentley, Lamborghini, Bugatti, Porsche et Yamaha. Il est le premier distributeur de voitures en Belgique avec une part de marché d’environ 21% et 1,2 million de véhicules en circulation. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 3,4 milliards d’euros et 113,0 millions d’euros en 2018.

- Belron (détenu à 54,10 %) a un objectif clair : « faire la différence en s’impliquant avec un soin réel dans la résolution des problèmes des clients ». Leader mondial dans le domaine de la réparation et du remplacement de vitrage de véhicules, Belron opère dans 35 pays par l'intermédiaire d'entreprises détenues à 100 % et de franchises, avec des marques numéro un sur le marché – notamment Carglass®, Safelite® et Autoglass®. De plus, l'entreprise gère les demandes d’indemnisation concernant les vitres de véhicules et autres pour le compte des clients des assurances. Elle a également étendu ses services aux marchés de la réparation et du remplacement automobiles et en cas de dommage immobilier. Le chiffre d'affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 3,8 milliards EUR et 225,7 millions EUR en 2018.

- Moleskine (détenu à 100%) est une marque aspirationnelle invitant à l’exploration et l’expression d’un style de vie, qui regroupe toute une famille d'objets iconiques tels que le légendaire carnet Moleskine et des accessoires d’écriture, de voyage et de lecture, à travers une stratégie de distribution multicanal dans plus de 115 pays. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ont atteint respectivement 174,1 millions d’euros et 28,6 millions d’euros en 2018.

Information relative aux données personnelles et à leurs traitements:  www.dieteren.be/fr/privacypolicy