Camouflage de la nouvelle Leon

Camouflage de la nouvelle Leon

  • Le camouflage de la nouvelle compacte de SEAT, qui sera dévoilée en première mondiale dans quelques jours, se base sur la technique de la mosaïque
  • 20 mètres carrés de vinyle coulé spécial ont été utilisés pour dissimuler les détails stylistiques de la SEAT Leon de quatrième génération
  • Le nouveau modèle sera dévoilé sans son camouflage protectif le 28 janvier

Mettre au point un nouveau modèle est un processus qui demande des années de dévouement de la part des designers et des ingénieurs. C’est un travail qui exige la plus grande confidentialité jusqu’au jour de sa présentation. À quelques jours de sa première mondiale, la nouvelle SEAT Leon sera exposée avec son camouflage, qui est inspiré du modernisme et de la ville de Barcelone.

Du cubisme au modernisme. Le camouflage tire son origine d’une tactique militaire utilisée sur les bateaux lors de la Première Guerre mondiale, à savoir le camouflage Dazzle. Celui-ci consistait à y peindre des motifs géométriques noir et blanc pour rendre les formes floues et embrouiller l’ennemi.

Une sculpture sur roues. Dans ce cas, c’est la technique de la mosaïque (trencadís en catalan), qui a été utilisée par les designers du département Color&Trim de SEAT. « Comme la Leon est née à Barcelone et que nous avons une relation spéciale avec cette ville, nous y avons recherché l’inspiration », explique Jordi Font, responsable du Color&Trim Development chez SEAT.

Du noir et blanc au multicolore. Le design utilisé jusqu’ici a toujours été noir et blanc. « C’est la première fois que nous n’utilisons pas un camouflage conventionnel. C’était un défi, parce que l’objectif principal était de flouter les lignes, tout en envoyant un message clair, c’est-à-dire que nous sommes Barcelone, la Méditerranée et pleins de couleurs », indique Jordi.

Design appliqué à 45° C. Le camouflage n’a pas qu’une fonction esthétique, il doit aussi pouvoir résister à des conditions climatiques et de conduite extrêmes. Le matériau utilisé est un vinyle coulé spécial, qui convient parfaitement à cet usage. Pour ce modèle, 20 mètres carrés de vinyle ont été utilisés. Les parties recouvrant les vitres et l’éclairage sont dotées de microperforations afin de permettre à la lumière de passer et de voir à l’extérieur, mais pas l’inverse. Le vinyle de camouflage est appliqué à chaud (45° C) pour qu’il épouse parfaitement la forme du véhicule.

Prendre ses distances avec les moules traditionnels. Plus le camouflage est en désordre, plus il dissimule. Les lignes et les couleurs sont alors masquées. Les parties les plus difficiles à recouvrir de vinyle sont les rétroviseurs, les pièces comprenant des courbes et les spoilers. « Les endroits qui doivent être absolument dissimulés sont les phares, les blocs optiques arrière, les lignes, etc. Ce sont les éléments sculpturaux du véhicule, notre ADN en fait », conclut Jordi Front.

Le produit fini sera dévoilé le 28 janvier sans son camouflage extérieur.

Contactez-nous
Dirk Steyvers PR & Content Manager SEAT & CUPRA, s.a. D'Ieteren n.v.
Dirk Steyvers PR & Content Manager SEAT & CUPRA, s.a. D'Ieteren n.v.
A propos de SEAT

Press room SEAT Import (Belgique) réservée à l'usage des journalistes.

Copyright: textes et photos libres de droits pour utilisation rédactionnelle - Toute autre utilisation des textes et des photos n'est pas autorisée

SEAT

SEAT est la seule entreprise qui conçoit, met au point, construit et commercialise des voitures en Espagne. Membre du Groupe Volkswagen, la multinationale a son siège social à Martorell (Barcelone), exporte 80 % de ses véhicules et est présente dans 80 pays sur les 5 continents. En 2019, SEAT a vendu 574 100 véhicules, soit le chiffre le plus élevé en 69 ans d’existence.

Le Groupe SEAT emploie plus de 15 000 professionnels et compte trois sites de production (Barcelone, El Prat de Llobregat et Martorell), où elle construit les très populaires Ibiza, Arona et Leon. En outre, l’entreprise fabrique l’Ateca en République tchèque, le Tarraco en Allemagne, l’Alhambra au Portugal et la Mii electric, le premier véhicule 100 % électrique de la marque, en Slovaquie.

La multinationale dispose d’un centre technique, qui fonctionne comme un centre de connaissances. Il regroupe 1 000 ingénieurs, qui sont en charge de l’innovation pour le plus grand investisseur industriel en R&D d’Espagne. SEAT propose déjà la technologie de connectivité la plus récente dans sa gamme de voitures et s’est engagée à poursuivre un processus de numérisation global afin de promouvoir la mobilité du futur.


D'Ieteren s.a. 

Fondé en 1805, le groupe D’Ieteren vise, à travers plusieurs générations familiales, la croissance et la création de valeur en poursuivant une stratégie à long terme pour ses activités et en soutenant leur développement en tant que leader de leur secteur ou dans leurs géographies. Le groupe possède actuellement les activités suivantes :

  • D'Ieteren Auto distribue en Belgique les véhicules de marques Volkswagen, Audi, SEAT, Škoda, Bentley, Lamborghini, Bugatti, Porsche et Yamaha. La société a une part de marché d’environ 22 % et 1,2 million de véhicules en circulation. Le modèle économique de D'Ieteren Auto est en train d'évoluer pour offrir des solutions de mobilité plus fluides, plus accessibles et plus durables afin d'améliorer la vie des citoyens au quotidien. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ont atteint respectivement 3,6 milliards d’euros et 119,0 millions d’euros en 2019.
  • Belron (54,85% des droits de vote) a un objectif clair : « faire la différence en s’impliquant avec un soin réel dans la résolution des problèmes des clients ». Leader mondial dans le domaine de la réparation et du remplacement de vitrage de véhicules, Belron opère dans 39 pays par l'intermédiaire d'entreprises détenues à 100 % et de franchises, avec des marques numéro un sur le marché – notamment Carglass®, Safelite® et Autoglass®. De plus, l'entreprise gère les demandes d’indemnisation concernant les vitres de véhicules et autres pour le compte des assureurs. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 4,2 milliards d’euros et 400,5 millions d’euros en 2019.
  • Moleskine (détenu à 100%) est une marque aspirationnelle invitant à l’exploration et l’expression d’un style de vie, qui regroupe toute une famille d'objets iconiques tels que le légendaire carnet Moleskine et des accessoires d’écriture, de voyage et de lecture, à travers une stratégie de distribution multicanal dans plus de 100 pays. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 163,9 millions d’euros et 18,6 millions d’euros en 2019.
  • D’Ieteren Immo gère les intérêts immobiliers du groupe D’Ieteren en Belgique. Elle possède et gère quelque 30 biens immobiliers qui ont généré des revenus locatifs nets de 19,7 millions d’euros en 2019. Elle est également chargée de projets d'investissement et d'étudier la possibilité de rénover certains sites. 

Information relative aux données personnelles et à leurs traitements:  www.dieteren.be/fr/privacypolicy