SEAT Minimó : une vision de l’avenir de la mobilité urbaine

SEAT Minimó : une vision de l’avenir de la mobilité urbaine

  • SEAT se tourne vers l’avenir de la mobilité urbaine en dévoilant son concept car Minimó
  • Ce véhicule entièrement électrique allie le meilleur de la voiture au meilleur de la moto afin de réduire son empreinte dans les villes
  • Ce quadricycle allie une esthétique, une agilité et un pragmatisme futuristes afin d’apporter une nouvelle perspective à la conduite urbaine avec un taux d’émissions nul, tout en traçant la voie vers un avenir autonome
  • La SEAT Minimó est le premier véhicule conçu spécifiquement pour les services de mobilité partagée
  • La SEAT Minimó peut réduire de jusqu’à 50 % les frais d’exploitation d’un service d’autopartage électrique grâce à certaines solutions, par exemple un système d’échange de batterie innovant

SEAT lève le voile sur sa vision de l’avenir de la mobilité urbaine au Mobile World Congress de Barcelone en présentant son concept car Minimó. Ce quadricycle entièrement électrique a été conçu afin d’aider à répondre aux défis de la conduite en ville, des réglementations liées aux émissions, qu’il s’agisse de lois plus sévères sur les types de véhicules autorisés à pénétrer dans certaines zones urbaines, de la lassitude croissante liée aux embouteillages ou du manque de places de stationnement.

La Minimó allie les avantages liés aux petites dimensions d’une moto à la sécurité et au confort d’un véhicule de passagers plus grand, ce qui réduit les nombreux désagréments liés à la conduite en ville.

« Le secteur est en train de s’adapter à l’évolution de la perception du transport de personnes par les clients. Avec la Minimó, SEAT fait face à ces défis en alliant des technologies de conduite autonome à des systèmes de groupe motopropulseur électrique afin de façonner l’avenir de la mobilité urbaine », a expliqué Luca De Meo, président de SEAT.

Ce véhicule est conçu pour être étroit et agile afin de faciliter la conduite dans les zones urbaines, tout en étant clos et pratique de façon à assurer une plus grande sécurité et être en mesure de répondre aux besoins d’un plus grand nombre de conducteurs.

Le groupe motopropulseur électrique à 0 émission permet de pénétrer sans problème dans les centres-villes soumis aux législations les plus strictes en matière d’émissions. À cela s’ajoute la possibilité de changer les batteries pour recharger son véhicule rapidement et efficacement, ce qui réduit considérablement le temps de charge pour les clients privés et les frais d’exploitation d’un service d’autopartage électrique urbain.

 

Un design durable

Le caractère hybride de la Minimó, qui réunit les qualités des véhicules de passagers et des motos, souligne l’importance accordée à la finalité principale du véhicule : la capacité de transporter confortablement deux personnes avec une empreinte la plus réduite possible.

Ce concept d’une longueur de 2,5 mètres et d’une largeur de 1,24 m est suffisamment compact pour traverser les rues les plus encombrées et stationner sur les places les plus étroites. Ces dimensions compactes permettent au véhicule d’afficher une empreinte réduite de seulement 3,1 m2, soit bien moins qu’une voiture de ville normale (environ 7,2 m2). En outre, contrairement à d’autres véhicules urbains, les larges roues découvertes de 17 pouces, la position assise haute façon SUV et l’espace inégalé dont dispose le passager assurent un plaisir et un confort de conduite remarquables et permettent de se faufiler dans les rues des villes comme aucun autre véhicule.

Le design clos, avec sa légèreté, son esthétique simple et sa beauté technique, protège les occupants des éléments, mais améliore également leur sécurité. Cela signifie que, quelles que soient les conditions, ce véhicule est une option pratique pour circuler en ville.

L’unique phare avant rappelle une moto, tandis que le design du phare arrière est inspiré par l’aéronautique, ce qui souligne l’agilité du véhicule. Cependant, le design vif de la Minimó ne néglige pas le côté pratique.

Les portes sont asymétriques et articulées de façon à s’ouvrir dans les endroits les plus exigus. La portière côté conducteur, plus petite, permet d’avoir plus d’espace pour les vitres et donc d’améliorer la visibilité pour les passagers, tandis que la porte côté passager à droite est plus grande et permet d’entrer dans le véhicule et d’en sortir très aisément.

« Le design de la Minimó témoigne de notre approche de la mobilité urbaine, à savoir efficacité, valeur élevée et réduction des coûts, le tout avec un design dynamique. Notre Minimó montre que les véhicules électriques et partagés permettent de s’amuser sans devoir pour autant négliger le style. Aujourd’hui plus que jamais, le design est un aspect important », affirme Alejandro Mesonero, responsable du design de SEAT.

Répondre aux besoins d’une société urbaine implique de donner aux gens la liberté de circuler sans limites. La Minimó assure à ses clients une autonomie de plus de 100 km après avoir rechargé une fois sa batterie à forte densité énergétique. Cependant, en raison de son design innovant, il n’est pas nécessaire d’attendre des heures pour que le véhicule soit rechargé quand toute l’énergie a été utilisée.

Un cadre accessible est dissimulé sous le plancher du véhicule. La batterie peut être remplacée en quelques secondes et très simplement, ce qui permet au véhicule de reprendre son trajet bien plus rapidement que les autres véhicules sur la route.

 

Confort et commodité du conducteur et du passager

Le mot d’ordre en ce qui concerne l’habitacle de la Minimó, c’est « espace ». Il a fallu rendre la cabine la plus grande, lumineuse et séduisante possible dans un véhicule dont l’empreinte est à peine plus grande que celle d’une moto.

Dès l’ouverture des portes, vers le haut, les occupants sont accueillis par un habitacle agréable au toucher propre et confortable, qui offre le même espace au conducteur et au passager dans la configuration de sièges 1+1. La vue panoramique à 360° permet aux passagers d’admirer à leur aise les paysages qui défilent. En fait, la distance entre le point d’articulation des hanches du passager arrière et le conducteur est la même que dans la SEAT Mii, et la distance entre les occupants et la portière est à ce jour même plus large que dans la SEAT Ibiza.

Le passager arrière est enveloppé dans un tissu doux et lisse à l’esthétique soignée et aux lignes de fermeture des portières sensuelles. En plus, la partie arrière dotée d’un siège fixe traditionnel renforce cette impression d’espace et de confort.

Si la Minimó est conduite en solo, il y a de la place pour les bagages, puisque le siège arrière fait partie intégrante de l’habitacle, ce qui renforce le côté pratique du véhicule et suggère d’autres utilisations futures de la Minimó dans d’autres configurations du véhicule, sans passager.

À l’avant, la Minimó reste un véhicule de conducteur et bénéficie de l’expertise de SEAT en assurant une maniabilité et un dynamisme parfaits. Le véhicule est monté sur un châssis rigide, les roues de 17 pouces positionnées à l’extrémité de ses quatre coins, avec une carrosserie légère mais robuste qui assure une performance incroyable.

Le véhicule offre des solutions de connectivité afin de fournir à l’utilisateur (privé et en partage) une expérience numérique harmonieuse en se servant de la technologie Android Auto™ sans fil à clé numérique. Un écran numérique central derrière le volant combine les fonctions des instruments de bord et le contenu numérique du smartphone de l’utilisateur avec les exigences de conduite nécessaires en matière de sécurité. Avec l’Assistant Google sur Android Auto, les utilisateurs peuvent garder les yeux rivés sur la route et les mains sur le volant tout en se servant de leur voix pour rester connectés, recevoir des réponses facilement, gérer des tâches et contrôler les médias.

En outre, la plate-forme est prête à considérer des développements futurs. La Minimó se prépare aux technologies autonomes de niveau 4 à venir, qui permettraient au véhicule d’aller chercher l’utilisateur quand il en fait la demande, ce qui résoudrait un des principaux problèmes de l’autopartage pour les utilisateurs.

 

Une synthèse de solutions

Tandis que les villes s’agrandissent et que les espaces urbains s’encombrent de plus en plus, le besoin de trouver de nouvelles approches de la mobilité revêt une importance croissante. Conduire une voiture traditionnelle peut devenir plus fatigant, c’est pourquoi la recherche de solutions innovantes et bien réfléchies est nécessaire.

Le concept de la Minimó est destiné à révolutionner la mobilité urbaine. Il intègre les éléments positifs des véhicules de passagers (la sécurité, le confort et le côté pratique) et les associe aux qualités inhérentes à une moto (l’empreinte réduite et l’agilité), tout en incorporant les nouveaux atouts de la technologie de propulsion électrique et une expérience numérique harmonieuse.

Le résultat est un véhicule étroit et agile, mais aussi clos et pratique, et conçu spécifiquement afin de réduire les frais d’exploitation des opérateurs de mobilité partagée : une solution idéale pour répondre aux besoins actuels en matière de mobilité.

Le concept Minimó sera présenté en première mondiale au Mobile World Congress 2019 à Barcelone, avant de déménager au Salon de l’Automobile de Genève, en mars.

Contactez-nous
Dries De Weert D'Ieteren NV
Dries De Weert D'Ieteren NV
A propos de SEAT

Press room SEAT Import (Belgique) réservée à l'usage des journalistes.

Copyright: textes et photos libres de droits pour utilisation rédactionnelle - Toute autre utilisation des textes et des photos n'est pas autorisée

SEAT

SEAT est la seule entreprise qui crée, développe, produit et commercialise des voitures en Espagne. Marque du Groupe Volkswagen, la multinationale, dont le siège social se trouve à Martorell (Barcelone), exporte plus de 80 % de ses véhicules vers plus de 80 pays situés sur les 5 continents. En 2017, SEAT a affiché un bénéfice après impôts de 281 millions d’euros, a vendu quelque 470 000 voitures et a enregistré un chiffre d’affaires record de plus de 9,5 milliards d’euros.

Le Groupe SEAT emploie plus de 15 000 personnes dans ses trois centres de production de Barcelone, El Prat de Llobregat et Martorell, où il produit notamment les très prisées Ibiza, Arona et Leon. Par ailleurs, SEAT construit l'Ateca et la Toledo en République tchèque, l’Alhambra au Portugal et la Mii en Slovaquie.


D'Ieteren s.a. 

Fondé en 1805, le groupe D’Ieteren vise, à travers plusieurs générations familiales, la croissance et la création de valeur en poursuivant une stratégie à long terme pour ses activités et en soutenant leur développement en tant que leader de leur secteur ou dans leurs géographies. Le groupe possède actuellement trois activités articulées autour de marques fortes:

D’Ieteren Auto distribue en Belgique les véhicules des marques Volkswagen, Audi, SEAT, Škoda, Bentley, Lamborghini, Bugatti, Porsche et Yamaha. Il est le premier distributeur de voitures en Belgique avec une part de marché d’environ 21% et 1,2 million de véhicules en circulation. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 3,4 milliards d’euros et 113,0 millions d’euros en 2018.

- Belron (détenu à 54,10 %) a un objectif clair : « faire la différence en s’impliquant avec un soin réel dans la résolution des problèmes des clients ». Leader mondial dans le domaine de la réparation et du remplacement de vitrage de véhicules, Belron opère dans 35 pays par l'intermédiaire d'entreprises détenues à 100 % et de franchises, avec des marques numéro un sur le marché – notamment Carglass®, Safelite® et Autoglass®. De plus, l'entreprise gère les demandes d’indemnisation concernant les vitres de véhicules et autres pour le compte des clients des assurances. Elle a également étendu ses services aux marchés de la réparation et du remplacement automobiles et en cas de dommage immobilier. Le chiffre d'affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 3,8 milliards EUR et 225,7 millions EUR en 2018.

- Moleskine (détenu à 100%) est une marque aspirationnelle invitant à l’exploration et l’expression d’un style de vie, qui regroupe toute une famille d'objets iconiques tels que le légendaire carnet Moleskine et des accessoires d’écriture, de voyage et de lecture, à travers une stratégie de distribution multicanal dans plus de 115 pays. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ont atteint respectivement 174,1 millions d’euros et 28,6 millions d’euros en 2018.

Information relative aux données personnelles et à leurs traitements:  www.dieteren.be/fr/privacypolicy