SEAT lance stratégie de micromobilité avec le nouveau KickScooter eXS

SEAT lance stratégie de micromobilité avec le nouveau KickScooter eXS

Avec le développement continu des villes, pouvoir se déplacer de manière efficace est devenu l’un des principaux défis pour les institutions et les constructeurs.

Les embouteillages, le manque de places de parking et les centres-villes basses émissions sont quelques-uns des problèmes quotidiens auxquels sont confrontés les automobilistes. En outre, le nombre de jeunes européens de moins de 30 ans qui souhaitent acquérir un véhicule a diminué de 20 % : il est dès lors évident que les habitudes de transport sont en train de changer.

Le nouveau SEAT eXS powered by Segway est une solution de micromobilité parfaite pour les utilisateurs qui veulent se déplacer en ville de manière efficace et durable. Le SEAT eXS a été présenté pour la première fois au public à l’occasion du Smart City Expo World Congress à Barcelone. Les visiteurs ont eu la chance de pouvoir l’essayer en exclusivité.

SEAT s’engage pour la mobilité urbaine électrique

Dans le cadre de sa stratégie Easy Mobility, l’objectif de la marque est de construire une gamme de produits et de services en présentant de nouvelles solutions au marché pour la mobilité urbaine.

« Nous voulons que SEAT devienne une référence en termes de micromobilité. Dans cette optique, notre but est de garantir que toute personne vivant dans un environnement urbain connaisse les options proposées par SEAT pour se déplacer en ville de manière économique, durable, agile et agréable », explique Lucas Casasnovas, directeur du marketing produit chez SEAT.

 

SEAT et Segway : leaders de la mobilité urbaine

SEAT est arrivé à un accord stratégique avec Segway, l’un des leaders mondiaux dans la mobilité électrique individuelle. Segway est devenue une référence mondiale en proposant des solutions sûres et écologiques sur le marché de la micromobilité électrique. L’aspect très technologique, l’efficacité et la durabilité de ses produits ont été des facteurs clés dans l’élaboration de l’accord. À la suite de son acquisition par la start-up spécialisée en robotique Ninebot en 2015, Segway a lancé plusieurs solutions de micromobilité sur le marché.

De cette manière, le nouveau SEAT eXS a été conçu exclusivement par SEAT pour ses clients et est équipé de la technologique électrique de pointe de Segway aménagée sur la plate-forme de son modèle ES2.

Ce véhicule permet aux utilisateurs d’effectuer les derniers kilomètres pour atteindre leur destination, même si l’endroit est difficile d’accès pour les voitures. Grâce à ses grandes roues de 8 pouces, il est facile à conduire et sa suspension avant et arrière permet de le manœuvrer facilement. Avec sa combinaison batterie-moteur, il atteint la vitesse de 25 km/h.

L’eXS est aussi doté de feux LED à l’avant et à l’arrière, d’un éclairage d’ambiance personnalisable, d’un écran LCD, d’un régulateur de vitesse et d’un dispositif antivol. Une batterie supplémentaire peut être connectée pour augmenter son autonomie, qui s’élève à 45 km maximum selon les conditions.

Le nouvel eXS sera disponible en Belgique à partir de début 2019.

En Espagne, la marque prépare une promotion spéciale de lancement pour le KickScooter électrique eXS pour les quelque 15 000 travailleurs espagnols de SEAT. Celle-ci coïncidera avec le Black Friday qui a lieu le dernier vendredi de novembre.

 

SEAT recherche des villes pour un essai pilote

L’objectif de SEAT est de rester en contact permanent avec les institutions et les conseils communaux pour contribuer à une meilleure mobilité pour le futur. L’eXS est le premier produit de SEAT qui a spécialement été conçu pour contribuer à améliorer la mobilité urbaine. La marque a la ferme intention de devenir un acteur clé dans le secteur.

Dans ce but, SEAT recherche actuellement des villes en Espagne pour lancer un essai pilote de partage de SEAT eXS pour le public. La nouvelle entreprise indépendante du Groupe SEAT, XMOBA, sera responsable des tests afin d’étudier le potentiel des eXS dans l’amélioration de la mobilité dans les centres urbains.

En outre, SEAT a déjà préparé un calendrier pour les essais pilotes de l’eXS au sein de l’entreprise. Par exemple, un programme de partage d’eXS sera mis en place pour que les travailleurs puissent se déplacer dans l’usine de Martorell.

Le partage de voitures au SEAT Metropolis:Lab Barcelona (10 prototypes eMii sont disponibles sur le Pier 01 de Barcelone) et l’achat de Respiro (la start-up espagnole pionnière dans la location horaire de voitures) sont deux exemples de projets de mobilité sur lesquels la marque travaille à l’heure actuelle.

Contactez-nous
Dries De Weert D'Ieteren NV
Dries De Weert D'Ieteren NV
A propos de SEAT

Press room SEAT Import (Belgique) réservée à l'usage des journalistes.

Copyright: textes et photos libres de droits pour utilisation rédactionnelle - Toute autre utilisation des textes et des photos n'est pas autorisée

SEAT

SEAT est la seule entreprise qui conçoit, met au point, construit et commercialise des voitures en Espagne. Membre du Groupe Volkswagen, la multinationale a son siège social à Martorell (Barcelone), exporte 80 % de ses véhicules et est présente dans 80 pays sur les 5 continents. En 2019, SEAT a vendu 574 100 véhicules, soit le chiffre le plus élevé en 69 ans d’existence.

Le Groupe SEAT emploie plus de 15 000 professionnels et compte trois sites de production (Barcelone, El Prat de Llobregat et Martorell), où elle construit les très populaires Ibiza, Arona et Leon. En outre, l’entreprise fabrique l’Ateca en République tchèque, le Tarraco en Allemagne, l’Alhambra au Portugal et la Mii electric, le premier véhicule 100 % électrique de la marque, en Slovaquie.

La multinationale dispose d’un centre technique, qui fonctionne comme un centre de connaissances. Il regroupe 1 000 ingénieurs, qui sont en charge de l’innovation pour le plus grand investisseur industriel en R&D d’Espagne. SEAT propose déjà la technologie de connectivité la plus récente dans sa gamme de voitures et s’est engagée à poursuivre un processus de numérisation global afin de promouvoir la mobilité du futur.


D'Ieteren s.a. 

Fondé en 1805, le groupe D’Ieteren vise, à travers plusieurs générations familiales, la croissance et la création de valeur en poursuivant une stratégie à long terme pour ses activités et en soutenant leur développement en tant que leader de leur secteur ou dans leurs géographies. Le groupe possède actuellement les activités suivantes :

  • D'Ieteren Auto distribue en Belgique les véhicules de marques Volkswagen, Audi, SEAT, Škoda, Bentley, Lamborghini, Bugatti, Porsche et Yamaha. La société a une part de marché d’environ 22 % et 1,2 million de véhicules en circulation. Le modèle économique de D'Ieteren Auto est en train d'évoluer pour offrir des solutions de mobilité plus fluides, plus accessibles et plus durables afin d'améliorer la vie des citoyens au quotidien. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ont atteint respectivement 3,6 milliards d’euros et 119,0 millions d’euros en 2019.
  • Belron (54,85% des droits de vote) a un objectif clair : « faire la différence en s’impliquant avec un soin réel dans la résolution des problèmes des clients ». Leader mondial dans le domaine de la réparation et du remplacement de vitrage de véhicules, Belron opère dans 39 pays par l'intermédiaire d'entreprises détenues à 100 % et de franchises, avec des marques numéro un sur le marché – notamment Carglass®, Safelite® et Autoglass®. De plus, l'entreprise gère les demandes d’indemnisation concernant les vitres de véhicules et autres pour le compte des assureurs. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 4,2 milliards d’euros et 400,5 millions d’euros en 2019.
  • Moleskine (détenu à 100%) est une marque aspirationnelle invitant à l’exploration et l’expression d’un style de vie, qui regroupe toute une famille d'objets iconiques tels que le légendaire carnet Moleskine et des accessoires d’écriture, de voyage et de lecture, à travers une stratégie de distribution multicanal dans plus de 100 pays. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 163,9 millions d’euros et 18,6 millions d’euros en 2019.
  • D’Ieteren Immo gère les intérêts immobiliers du groupe D’Ieteren en Belgique. Elle possède et gère quelque 30 biens immobiliers qui ont généré des revenus locatifs nets de 19,7 millions d’euros en 2019. Elle est également chargée de projets d'investissement et d'étudier la possibilité de rénover certains sites. 

Information relative aux données personnelles et à leurs traitements:  www.dieteren.be/fr/privacypolicy