SEAT dévoile sa feuille de route pour l’avenir

SEAT en 2025

 

 

  • L’objectif est de s’assurer une profitabilité durable
  • Les modèles permettant de dégager une marge bénéficiaire élevée, la satisfaction de la clientèle et le statut d’employeur le plus attractif sont les trois piliers de cette stratégie
  • Comme prévu, la marque lancera quatre nouveaux modèles dans les deux prochaines années
  • Début des investissements visant à adapter la Ligne 1 à une nouvelle plateforme

 

SEAT a présenté sa feuille de route pour la période allant jusqu’en 2025. Devant un auditoire composé de 550 dirigeants et administrateurs des marchés dans lesquels la marque est implantée, le président du conseil d’administration de SEAT, le Dr Francisco Javier García Sanz, et le nouveau président du directoire de SEAT, Luca de Meo, ont dévoilé la stratégie de la marque pour les dix prochaines années en vue d’atteindre une profitabilité durable. Les trois piliers de cette stratégie sur lesquels SEAT va se concentrer seront le développement de modèles dans des segments porteurs permettant de dégager une marge bénéficiaire élevée en appliquant la recette à succès de la Leon, l’attribution de la priorité absolue à la satisfaction de la clientèle et l’obtention du statut d’employeur le plus attractif du secteur automobile espagnol.

Durant la présentation, le Dr Francisco Javier García Sanz a réaffirmé les engagements du Groupe Volkswagen pour SEAT : « Le temps est venu d’avoir une vision sur le moyen et le long terme. Le Groupe Volkswagen nous a fait part de son entière confiance en approuvant notre feuille de route, qui s’intègre parfaitement à la stratégie globale du Groupe. Les modèles que nous lancerons dans les deux prochaines années correspondront parfaitement aux attentes du marché et contribueront à la croissance durable de SEAT. Et ils ne constituent que la première étape de cette stratégie. »

 

Luca de Meo, qui remplace désormais Jürgen Stackmann à la tête de SEAT, a souligné le rôle joué par le personnel de l’entreprise dans l’obtention des résultats récents : « Je tiens à remercier tous les membres du personnel de SEAT pour les efforts qu’ils ont accomplis et le dévouement qu’ils ont montré ces dernières années. À partir de ce 30 octobre 2015, je rejoins SEAT avec la même passion et le même engagement que ceux que vous avez montrés. SEAT a le potentiel pour créer et produire des voitures de grande qualité. Nous travaillons avec constance, passion, rapidité, flexibilité et nous disposons de la technologie nécessaire. Je suis convaincu que la stratégie que nous présentons aujourd’hui sera couronnée de succès. »

 

Adaptations pour accueillir la nouvelle plateforme

 

Les dirigeants de la marque ont profité de l’occasion pour présenter également le programme de rationalisation, baptisé « LEAP », qui sera appliqué dans les deux prochaines années pour sécuriser les investissements prévus afin de renouveler la gamme de produits et contribuer au renforcement de la marque. À cette fin, SEAT commencera à investir dans l’adaptation de la ligne de montage numéro 1 de l’usine de Martorell, où est produite la famille Ibiza, afin de pouvoir y accueillir une nouvelle plateforme. Les travaux seront réalisés dans l’atelier Carrosserie entre la fin du mois de décembre et le milieu du mois de janvier, causant l’arrêt temporaire de la Ligne 1 et le non-renouvellement d’environ 100 contrats de travail intérimaire. Il faut ajouter à cela les 100 personnes recrutées l’été dernier (pour pallier les départs en vacances d’ouvriers travaillant sur la ligne de montage du Q3) et dont les contrats s’achèvent à la fin de cette année.

 

L’entreprise est d’ores et déjà prête à lancer quatre nouveaux modèles dans les deux ans : le premier, un SUV compact, sera disponible durant la première moitié de 2016 et signera les débuts de la marque dans ce segment.

 

Le programme de rationalisation, qui devrait entraîner une économie annuelle de 100 millions d’euros, permettra également à l’entreprise de simplifier ses processus, d’éliminer toutes les dépenses qui ne nuisent pas au développement de l’activité principale et de se concentrer sur les activités à forte valeur ajoutée.

 

Les principales mesures du programme de rationalisation comprennent notamment l’amélioration de la structure de coûts de l’entreprise et la mise en œuvre de mesures destinées à optimiser les processus logistiques, manufacturiers et administratifs et à réduire la consommation d’énergie. De plus, le plan prévoit une diminution des dépenses affectées aux services sous-traités, au sponsoring, aux voyages et aux événements sans toucher aux dépenses liées aux nouveaux produits.

 

 

 

 

 

 

 

 

SEAT est la seule entreprise de son secteur à détenir toutes les capacités nécessaires pour créer, développer, produire et commercialiser des voitures en Espagne. Marque du Groupe Volkswagen, la multinationale dont le siège se trouve à Martorell (Barcelone) exporte plus de 80% de ses véhicules vers 75 pays. En 2014, SEAT a réalisé le plus important chiffre d’affaires de son histoire avec presque 7,5 milliards d’euros et vendu quelque 390.500 voitures dans le monde.

 

Le Groupe SEAT emploie 14.000 personnes dans ses trois centres de production de Barcelone, El Prat de Llobregat et Martorell, où il produit notamment les très prisées Ibiza et Leon. Par ailleurs, les usines du Groupe Volkswagen construisent l’Alhambra au Portugal, la Mii en Slovaquie et la Toledo en République tchèque.

 

La multinationale espagnole dispose également d’un Centre technique, qui fête son 40e anniversaire en 2015. Cette « plateforme du savoir » où travaillent près de 1.000 ingénieurs a pour vocation de jouer un rôle moteur en termes d’innovation pour le premier investisseur industriel en R&D d’Espagne. Respectant son engagement en faveur de la protection de l’environnement, SEAT fonde son activité principale sur le développement durable, en particulier sur la réduction des émissions de CO2 et l’efficacité énergétique.

Contactez-nous
Véronique Martin Promotion & PR Manager, D'Ieteren SA - SEAT Import
Véronique Martin Promotion & PR Manager, D'Ieteren SA - SEAT Import
A propos de SEAT

Press room SEAT Import (Belgique) réservée à l'usage des journalistes.

Copyright: textes et photos libres de droits pour utilisation rédactionnelle - Toute autre utilisation des textes et des photos n'est pas autorisée

SEAT

SEAT est la seule entreprise qui crée, développe, produit et commercialise des voitures en Espagne. Marque du Groupe Volkswagen, la multinationale, dont le siège social se trouve à Martorell (Barcelone), exporte plus de 80 % de ses véhicules vers plus de 80 pays situés sur les 5 continents. En 2017, SEAT a affiché un bénéfice après impôts de 281 millions d’euros, a vendu quelque 470 000 voitures et a enregistré un chiffre d’affaires record de plus de 9,5 milliards d’euros.

Le Groupe SEAT emploie plus de 15 000 personnes dans ses trois centres de production de Barcelone, El Prat de Llobregat et Martorell, où il produit notamment les très prisées Ibiza, Arona et Leon. Par ailleurs, SEAT construit l'Ateca et la Toledo en République tchèque, l’Alhambra au Portugal et la Mii en Slovaquie.


D'Ieteren s.a. 

Fondé en 1805, le groupe D’Ieteren vise, à travers plusieurs générations familiales, la croissance et la création de valeur en poursuivant une stratégie à long terme pour ses activités et en soutenant leur développement en tant que leader de leur secteur ou dans leurs géographies. Le groupe possède actuellement trois activités articulées autour de marques fortes:

D’Ieteren Auto distribue en Belgique les véhicules des marques Volkswagen, Audi, SEAT, Škoda, Bentley, Lamborghini, Bugatti, Porsche et Yamaha. Il est le premier distributeur de voitures en Belgique avec une part de marché d’environ 21% et 1,2 million de véhicules en circulation. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 3,4 milliards d’euros et 113,0 millions d’euros en 2018.

- Belron (détenu à 54,10 %) a un objectif clair : « faire la différence en s’impliquant avec un soin réel dans la résolution des problèmes des clients ». Leader mondial dans le domaine de la réparation et du remplacement de vitrage de véhicules, Belron opère dans 35 pays par l'intermédiaire d'entreprises détenues à 100 % et de franchises, avec des marques numéro un sur le marché – notamment Carglass®, Safelite® et Autoglass®. De plus, l'entreprise gère les demandes d’indemnisation concernant les vitres de véhicules et autres pour le compte des clients des assurances. Elle a également étendu ses services aux marchés de la réparation et du remplacement automobiles et en cas de dommage immobilier. Le chiffre d'affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 3,8 milliards EUR et 225,7 millions EUR en 2018.

- Moleskine (détenu à 100%) est une marque aspirationnelle invitant à l’exploration et l’expression d’un style de vie, qui regroupe toute une famille d'objets iconiques tels que le légendaire carnet Moleskine et des accessoires d’écriture, de voyage et de lecture, à travers une stratégie de distribution multicanal dans plus de 115 pays. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ont atteint respectivement 174,1 millions d’euros et 28,6 millions d’euros en 2018.

Information relative aux données personnelles et à leurs traitements:  www.dieteren.be/fr/privacypolicy