Partir en vacances? Jamais sans mon chien!

Partir en vacances? Jamais sans mon chien!

Jeudi 19 juillet 2018 — Chaque année, environ 600 millions de chiens sont abandonnés dans le monde par leur propriétaire, selon les chiffres de l’ESDAW (European Society of Dog and Animal Welfare), une organisation au service des animaux non gouvernementale et sans but lucratif. Dans des pays, comme au Royaume-Uni, environ 200 000 chats et 126 000 chiens sont abandonnés chaque année. Cette pratique s’intensifie en été : beaucoup de propriétaires d’animaux fuient leurs responsabilités lorsqu’ils partent en vacances.

Cependant, il existe plusieurs solutions pratiques pour que les animaux puissent voyager avec leur propriétaire.

- Documents valides : en Espagne, vous aurez besoin d’une carte de santé officielle tamponnée par un vétérinaire reconnu. Si vous voyagez au sein de l’Union européenne, vous devez également disposer d’un passeport pour animaux domestiques valide. Il est également important de les pucer pour l’éventualité où ils se perdent ou se blessent dans un accident.

- Conseils pour réduire le stress et atténuer le mal des transports : avant de prendre le départ, prenez rendez-vous chez un vétérinaire pour faire examiner votre chien et éviter ainsi de mauvaises surprises. « Votre chien ne devrait plus manger au moins deux heures avant le départ. Donnez-lui seulement de l’eau fraîche et un médicament contre la nausée pour éviter qu’il vomisse ou qu’il ait le mal des transports », recommande le vétérinaire Armand Tabernero. « Pour réduire le stress, il existe des remèdes naturels, comme la valériane ou la passiflore, qui ne provoquent aucun effet secondaire néfaste », ajoute-il.

- Ne laissez jamais votre chien non attaché dans la voiture : d’après le code de la route, les animaux doivent voyager en sécurité pour s’assurer qu’ils ne gênent pas le conducteur et ne représentent pas un danger pour la stabilité du véhicule. Les chiens ne peuvent pas ne pas être attachés, sur les sièges arrière par exemple, car ils pourraient être projetés violemment dans tous les sens en cas d’accident et pourraient infliger des blessures mortelles (à eux-mêmes ou au conducteur).

- Des cages de transport, des harnais ou des grilles de séparation pour la sécurité de tous : les petits chiens peuvent voyager dans une cage de transport placée sur le plancher à l’arrière ou maintenue par une ceinture de sécurité. Selon Miquel Contijoch, responsable des accessoires chez SEAT, « les grands chiens peuvent être placés dans le compartiment à bagages, une grille de séparation rigide l’isolant des autres passagers ». Pour tous les chiens, il est également possible de les attacher sur les sièges arrière avec un harnais à un ou deux points fixé à une des ceintures de sécurité.

- Couvertures de protection pour les sièges arrière et le compartiment à bagages : les chiens perdent généralement beaucoup de poils et ont tendance à baver à cause du stress du voyage ou de la chaleur. « Gardez vos sièges propres en plaçant une couverture de protection sur les sièges et sur le plancher du compartiment à bagages », indique Miquel Contijoch.

- Ouvrez les fenêtres, mais ne laissez pas votre chien passer sa tête : c’est une bonne idée d’ouvrir de temps en temps les fenêtres pour ventiler l’intérieur, même si l’air conditionné fonctionne. Empêchez toutefois votre chien de passer sa tête, car cela peut causer une infection de l’oreille ou de l’œil.

- Garez-vous à l’ombre et laissez tout le monde s’étirer les jambes : quel que soit le trajet, et particulièrement en été, il est important de faire une pause au moins toutes les deux heures pour que tous les passagers de la voiture puissent s’étirer les jambes. Il est recommandé de garder les fenêtres légèrement ouvertes et de ne jamais laisser votre chien dans la voiture. Cette pause est une bonne occasion pour vous reposer et laisser votre animal boire un peu d’eau.

- Une récompense une fois à destination : après un long trajet, votre chien doit se familiariser avec son nouvel environnement, manger, prendre un peu l’air et jouer. C’est le moment idéal pour le féliciter de s’être bien comporté en lui donnant sa récompense préférée.

Partir en vacances ? Jamais sans mon chien !

Dries De Weert D'Ieteren NV