Montée en flèche des ventes de SEAT en 2017

Vendredi 12 janvier 2018 — Les ventes de SEAT ont monté en flèche en 2017. Le constructeur espagnol a livré 468 400 véhicules, soit 14,6 % de plus qu’en 2016, où 408 700 voitures ont été vendues (presque 60 000 unités de plus). Il s’agit du meilleur chiffre de vente depuis 2001 et de l’un des meilleurs dans l’histoire de la marque. En outre, 2017 était la cinquième année de croissance consécutive pour SEAT (hausse de 45,9 % depuis 2012). En décembre, SEAT a vendu 32 900 unités, ce qui représente 12,9 % d’augmentation par rapport au même mois de l’année précédente (29 200 unités écoulées).

L’Ateca a stimulé les ventes de SEAT tout au long de l’année 2017. Lors de la première année de commercialisation complète de ce nouveau SUV compact, la marque a écoulé 78 700 unités. À ce succès s’ajoute une nouvelle fois la croissance des ventes de la Leon et de l’Alhambra. Les deux modèles ont terminé 2017 en affichant les plus hauts chiffres de vente de leur histoire. Les ventes de la Leon, le best-seller de SEAT, ont grimpé de 2,9 % pour atteindre 170 000 véhicules vendus et celles du monospace ont augmenté de 1,7 % pour atteindre 31 200 unités. Les ventes de l’Ibiza, remise au goût du jour cette année, se sont établies à 152 300 unités vendues, soit 0,6 % de plus qu’en 2016.

Wayne Griffiths, le vice-président des ventes et du marketing chez SEAT, a commenté très positivement ces résultats : « L’offensive produits lancée en 2016 avec l’Ateca et poursuivie en 2017 avec la Leon facelift, la cinquième génération de l’Ibiza et le nouvel Arona expliquent ces chiffres de vente exceptionnels. Nous avons non seulement atteint les meilleurs chiffres de vente depuis 2001, mais nous sommes également devenus l’une des marques affichant la croissance la plus rapide en Europe. Nous sommes prêts à continuer à accroître le volume des ventes. Nous avons renouvelé notre gamme de produits et nous verrons l’impact de l’Arona sur les ventes en 2018, ce qui nous permet d’être très optimistes par rapport aux résultats de cette année. »

 

Records historiques sur les marchés clés

Les chiffres remarquables des ventes de SEAT s’expliquent par la croissance solide sur les principaux marchés de la marque. L’Allemagne, qui se place en tête des marchés de SEAT avec plus de 100 000 unités vendues pour la première fois depuis 1991 et 102 100 voitures écoulées (+ 13,4 %), affichent les meilleurs résultats de son histoire. Évoluant très favorablement, l’Espagne se classe deuxième avec une hausse des ventes de 23,1 % pour atteindre 95 100 unités vendues. SEAT a également enregistré les meilleurs résultats de son histoire au Royaume-Uni, troisième marché de la marque, avec une hausse de 18,3 % (56 200 véhicules vendus). Le Royaume-Uni est suivi par le Mexique (24 700 unités, + 0,7 %) où la croissance de SEAT continue malgré la situation difficile du secteur et par la France (24 200, + 15,6 %).

En plus de l’Allemagne et du Royaume-Uni, SEAT a obtenu ses meilleurs résultats dans d’autres pays comme l’Autriche (8e plus grand marché) où les ventes ont augmenté de 19,2 % pour atteindre 17 500 unités, ou la Suisse (10e) qui enregistre une croissance de 29,0 % pour atteindre 10 300 voitures. SEAT a aussi obtenu les meilleurs résultats de son histoire en Israël (8 800 unités, + 10,1 %), en République tchèque (8 300 unités, + 1,4 %) et au Maroc (1 900 unités, + 7,0 %).

L’Italie (18 100 unités, + 9,5 %) et la Pologne (11 100 unités, + 24,8 %), deux autres pays du top 10, affichent également une croissance stable.

 

2018, l’année de l’Arona et du nouveau SUV 7 places

SEAT poursuivra en 2018 son offensive produits avec le lancement du nouveau SUV proposant jusqu’à 7 places, qui rejoindra ainsi l’Ateca et le crossover Arona, qui est sorti lors des dernières semaines de 2017. En outre, SEAT lancera la version au gaz naturel comprimé de l’Arona, qui s’ajoutera à la gamme CNG de SEAT comprenant actuellement la Mii, l’Ibiza et la Leon.

Le succès commercial de SEAT s’est répercuté positivement sur les résultats financiers de l’entreprise. Au cours des 9 premiers mois de 2017, SEAT a affiché un bénéfice opérationnel de 154 millions d’euros, soit 12,3 % de plus qu’à la même période l’année précédente.

Dries De Weert D'Ieteren NV