Les « pères » de l’Ibiza réunis pour la première fois !

Les « pères » de l’Ibiza réunis pour la première fois !

30e anniversaire de la SEAT Ibiza

- Les designers Giugiaro, de Silva, Donckerwolke et Mesonero retracent l’histoire et le développement du modèle à l’occasion de son 30e anniversaire

 

« Ce fut un processus long et complexe », se souvient Giorgetto Giugiaro, créateur en 1984 de la première SEAT Ibiza, une voiture qui allait finalement devenir le modèle le plus emblématique et le mieux vendu du constructeur. Esquisses et rapporteur d’angle à la main, le designer italien évoque ces années où le but était d’être le leader du segment en développant « un produit radicalement différent, jamais créé auparavant par la marque ». Et les raisons du succès ? « Les proportions de la voiture, la simplicité de son architecture et son look élégamment sportif », déclare Giugiaro.

 

Pour la société, la SEAT Ibiza représentait le premier pas vers la production de modèles « maison », raison pour laquelle le design du véhicule visait « une personnalité » qui pourrait être appliquée à de futurs modèles, ajoute Giugiaro. La deuxième génération de l’Ibiza, qui portait également la marque du designer, exploitait les derniers développements technologiques et se signalait par « des formes plus arrondies », mais sans perdre les éléments caractéristiques de la première génération.

 

La troisième génération de l’Ibiza vit le jour en 2002, soit dix-huit ans après la première, des mains de l’actuel designer en chef du Groupe Volkswagen, Walter de Silva. Ce dernier, qui introduisit un design plus séduisant, marqué par la vivacité, n’hésite pas à déclarer que l’Ibiza « représente le cœur de la marque ». Chaque nouvelle génération est le résultat d’une « conception novatrice », et il considère que l’Ibiza « répond au désir de nombreux jeunes de posséder une voiture qui soit à la fois sportive et fonctionnelle ».

 

Le Belge Luc Donckerwolke, qui lança la quatrième génération de la voiture en 2008, partage la même opinion. L’ancien responsable du design de SEAT est persuadé que le succès de cette voiture repose sur les valeurs « auxquelles veulent s’identifier tous les jeunes ». Le modèle trouve « le bon équilibre » entre le design et le fait d’être « rebelle, innovant et dynamique », des valeurs si typiques des jeunes, ajoute-t-il.

 

Et l’actuel directeur du Design de SEAT, Alejandro Mesonero-Romanos, était l’un de ces jeunes quand, à l’âge de 18 ans, il reçut sa première voiture : une SEAT Ibiza. « À l’époque, je commençais à étudier le design, et pour moi, l’Ibiza était synonyme de modernité. Une voiture dessinée par Giugiaro, avec un moteur développé par Porsche et construite à Barcelone, ma ville préférée. C’était une combinaison qui me captiva immédiatement », explique le designer.

 

L’ironie du destin a voulu qu’il soit chargé de dessiner une édition spéciale de l’Ibiza pour son 30e anniversaire. Il a donc choisi un modèle trois portes de couleur « Gris Balea », un ton qu’il juge « sophistiqué ». « Et, pour augmenter sa sportivité, nous avons combiné cette teinte avec du noir pour les jantes et les coutures, ainsi que d’autres éléments de l’habitacle », explique-t-il. Alejandro Mesonero-Romanos croit fermement que le secret du succès de cette voiture « réside dans son ADN particulier : elle possède exactement la bonne dose de sportivité sans être pour autant agressive ». Une voiture qui fait ressentir sa présence, qui a du caractère. Pour le designer, l’Ibiza est faite pour quelqu’un « qui ne veut pas renoncer à la fonctionnalité, mais qui attache énormément d’importance à l’image et au design ».

 

Ces quatre designers sont les « pères » de la SEAT Ibiza et se sont réunis pour fêter son 30e anniversaire. « Peu de constructeurs automobiles peuvent regarder en arrière et se targuer d’une si longue histoire pour une voiture », déclare Walter de Silva. « C’est un immense plaisir d’être en mesure de célébrer les 30 ans d’un produit », ajoute Giorgetto Giugiaro avec tendresse. Son « enfant » est maintenant arrivé à maturité.

Contactez-nous
A propos de SEAT

Press room SEAT Import (Belgique) réservée à l'usage des journalistes.

Copyright: textes et photos libres de droits pour utilisation rédactionnelle - Toute autre utilisation des textes et des photos n'est pas autorisée

SEAT

SEAT est la seule entreprise qui conçoit, met au point, construit et commercialise des voitures en Espagne. Membre du Groupe Volkswagen, la multinationale a son siège social à Martorell (Barcelone), exporte 80 % de ses véhicules et est présente dans 80 pays sur les 5 continents. En 2019, SEAT a vendu 574 100 véhicules, soit le chiffre le plus élevé en 69 ans d’existence.

Le Groupe SEAT emploie plus de 15 000 professionnels et compte trois sites de production (Barcelone, El Prat de Llobregat et Martorell), où elle construit les très populaires Ibiza, Arona et Leon. En outre, l’entreprise fabrique l’Ateca en République tchèque, le Tarraco en Allemagne, l’Alhambra au Portugal et la Mii electric, le premier véhicule 100 % électrique de la marque, en Slovaquie.

La multinationale dispose d’un centre technique, qui fonctionne comme un centre de connaissances. Il regroupe 1 000 ingénieurs, qui sont en charge de l’innovation pour le plus grand investisseur industriel en R&D d’Espagne. SEAT propose déjà la technologie de connectivité la plus récente dans sa gamme de voitures et s’est engagée à poursuivre un processus de numérisation global afin de promouvoir la mobilité du futur.


D'Ieteren s.a. 

Fondé en 1805, le groupe D’Ieteren vise, à travers plusieurs générations familiales, la croissance et la création de valeur en poursuivant une stratégie à long terme pour ses activités et en soutenant leur développement en tant que leader de leur secteur ou dans leurs géographies. Le groupe possède actuellement les activités suivantes :

  • D'Ieteren Auto distribue en Belgique les véhicules de marques Volkswagen, Audi, SEAT, Škoda, Bentley, Lamborghini, Bugatti, Porsche et Yamaha. La société a une part de marché d’environ 22 % et 1,2 million de véhicules en circulation. Le modèle économique de D'Ieteren Auto est en train d'évoluer pour offrir des solutions de mobilité plus fluides, plus accessibles et plus durables afin d'améliorer la vie des citoyens au quotidien. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ont atteint respectivement 3,6 milliards d’euros et 119,0 millions d’euros en 2019.
  • Belron (54,85% des droits de vote) a un objectif clair : « faire la différence en s’impliquant avec un soin réel dans la résolution des problèmes des clients ». Leader mondial dans le domaine de la réparation et du remplacement de vitrage de véhicules, Belron opère dans 39 pays par l'intermédiaire d'entreprises détenues à 100 % et de franchises, avec des marques numéro un sur le marché – notamment Carglass®, Safelite® et Autoglass®. De plus, l'entreprise gère les demandes d’indemnisation concernant les vitres de véhicules et autres pour le compte des assureurs. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 4,2 milliards d’euros et 400,5 millions d’euros en 2019.
  • Moleskine (détenu à 100%) est une marque aspirationnelle invitant à l’exploration et l’expression d’un style de vie, qui regroupe toute une famille d'objets iconiques tels que le légendaire carnet Moleskine et des accessoires d’écriture, de voyage et de lecture, à travers une stratégie de distribution multicanal dans plus de 100 pays. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 163,9 millions d’euros et 18,6 millions d’euros en 2019.
  • D’Ieteren Immo gère les intérêts immobiliers du groupe D’Ieteren en Belgique. Elle possède et gère quelque 30 biens immobiliers qui ont généré des revenus locatifs nets de 19,7 millions d’euros en 2019. Elle est également chargée de projets d'investissement et d'étudier la possibilité de rénover certains sites. 

Information relative aux données personnelles et à leurs traitements:  www.dieteren.be/fr/privacypolicy