JAC Volkswagen l’inaugure les travaux du nouveau centre R&D en Chine

JAC Volkswagen l’inaugure les travaux du nouveau centre R&D en Chine

  • Le centre R&D sera situé à Hefei et se concentrera sur des domaines clés tels que l’électrification, la connectivité et la conduite autonome
  • Grâce au ferme soutien de ses actionnaires, dont fait partie SEAT, JAC Volkswagen continuera à aller de l’avant dans sa stratégie future de mobilité durable axée sur l’innovation
  • Li Ming, président de JAC Volkswagen, a rappelé que l’inauguration du centre R&D est un jalon majeur pour l’entreprise

JAC Volkswagen Automotive Co., Ltd. a organisé une cérémonie d’inauguration des travaux pour le projet de véhicules de passagers à énergies nouvelles, le Centre R&D, situé à Hefei dans la province d’Anhui. La cérémonie a eu lieu deux semaines après que l’accord stratégique a été signé par Volkswagen Group China, JAC et SEAT en présence du président chinois, Xi Jinping, et du Premier ministre espagnol, Pedro Sánchez.

Le secrétaire du comité municipal de Hefei, Song Guoquan, le président et PDG de Volkswagen Group China, Jochem Heizmann, le président de JAC, An Jin, le vice-président en charge de la production et de la logistique de SEAT, Christian Vollmer, et le vice-président en charge de la R&D de SEAT, Matthias Rabe, ainsi que d’autres représentants du gouvernement local et des cadres supérieurs des actionnaires de JAC Volkswagen, ont participé à cette cérémonie historique d’inauguration des travaux en compagnie d’investisseurs et de représentants des travailleurs.

« L’inauguration du centre R&D en ce jour constitue une nouvelle avancée dans l’histoire de JAC Volkswagen », a déclaré le président de JAC Volkswagen, Li Ming. « L’électrification et la construction de véhicules intelligents sont les orientations clés de la transformation que connaît le secteur automobile. Grâce au ferme soutien de ses actionnaires et de tous ses secteurs, l’entreprise saisit l’occasion de poursuivre un développement axé sur l’innovation dans son offensive en matière de véhicules à énergies nouvelles, et de s’engager sur la voie de l’avenir de la mobilité durable. »

Le centre R&D, situé dans la zone de développement économique et technologique de Hefei, se concentrera sur des domaines clés, tels que l’électrification, la connectivité et la conduite autonome. Toutes les parties mettront à profit leurs investissements, leurs connaissances et leurs atouts technologiques afin de garantir que le centre R&D atteigne ses objectifs. Ce projet est un indicateur du progrès réalisé par JAC Volkswagen dans son offensive en matière de véhicules à batterie électrique et constitue une avancée significative vers la prochaine étape du développement.

Christian Vollmer, vice-président en charge de la production et de la logistique de SEAT et membre du comité de surveillance de JAC Volkswagen, a déclaré qu’« au sein de SEAT, nous sommes très fiers d’être la marque du groupe Volkswagen au centre de cette entreprise commune qu’est JAC Volkswagen. La Chine est le premier marché mondial en matière de véhicules électriques et la volonté de SEAT est de contribuer, avec nos partenaires, à rendre la mobilité de plus en plus durable ».

L’électromobilité, ainsi que la numérisation, la connectivité et la conduite autonome constituent l’avenir de l’industrie de la mobilité, et la Chine s’est imposée comme l’un des moteurs essentiels de cette transformation. La construction du centre R&D ne répond pas uniquement aux accords signés le 9 juillet et le 28 novembre de cette année. Il s’agit également d’un pilier majeur pour le développement de JAC Volkswagen dans l’industrie des véhicules à énergies nouvelles en Chine.

Peter Wyhinny, premier vice-président de JAC Volkswagen, a déclaré : « Je suis fier et enthousiaste de pouvoir être témoin de ce moment historique. Étant donné la rapidité du développement de l’industrie des véhicules électriques, JAC Volkswagen, en tant que première entreprise commune dédiée à ce type de véhicules en Chine, tire pleinement profit des ressources de ses actionnaires afin de répondre aux besoins des clients chinois et de façonner l’avenir de la mobilité durable grâce aux nouvelles technologies. »

Cela s’inscrit dans l’effort fourni par Volkswagen Group China et ses entreprises communes dans le domaine de l’électromobilité, qui mettra sur le marché 20 modèles de véhicules à énergies nouvelles au cours des deux prochaines années, dont la moitié seront produits en Chine. Le groupe a pour objectif de fournir quelque 400 000 véhicules à énergies nouvelles à la Chine en 2020 et se prépare à en fournir environ 1,5 million en 2025.

Contactez-nous
Dries De Weert D'Ieteren NV
Dries De Weert D'Ieteren NV
A propos de SEAT

Press room SEAT Import (Belgique) réservée à l'usage des journalistes.

Copyright: textes et photos libres de droits pour utilisation rédactionnelle - Toute autre utilisation des textes et des photos n'est pas autorisée

SEAT

SEAT est la seule entreprise qui conçoit, met au point, construit et commercialise des voitures en Espagne. Membre du Groupe Volkswagen, la multinationale a son siège social à Martorell (Barcelone), exporte 80 % de ses véhicules et est présente dans 80 pays sur les 5 continents. En 2019, SEAT a vendu 574 100 véhicules, soit le chiffre le plus élevé en 69 ans d’existence.

Le Groupe SEAT emploie plus de 15 000 professionnels et compte trois sites de production (Barcelone, El Prat de Llobregat et Martorell), où elle construit les très populaires Ibiza, Arona et Leon. En outre, l’entreprise fabrique l’Ateca en République tchèque, le Tarraco en Allemagne, l’Alhambra au Portugal et la Mii electric, le premier véhicule 100 % électrique de la marque, en Slovaquie.

La multinationale dispose d’un centre technique, qui fonctionne comme un centre de connaissances. Il regroupe 1 000 ingénieurs, qui sont en charge de l’innovation pour le plus grand investisseur industriel en R&D d’Espagne. SEAT propose déjà la technologie de connectivité la plus récente dans sa gamme de voitures et s’est engagée à poursuivre un processus de numérisation global afin de promouvoir la mobilité du futur.


D'Ieteren s.a. 

Fondé en 1805, le groupe D’Ieteren vise, à travers plusieurs générations familiales, la croissance et la création de valeur en poursuivant une stratégie à long terme pour ses activités et en soutenant leur développement en tant que leader de leur secteur ou dans leurs géographies. Le groupe possède actuellement les activités suivantes :

  • D'Ieteren Auto distribue en Belgique les véhicules de marques Volkswagen, Audi, SEAT, Škoda, Bentley, Lamborghini, Bugatti, Porsche et Yamaha. La société a une part de marché d’environ 22 % et 1,2 million de véhicules en circulation. Le modèle économique de D'Ieteren Auto est en train d'évoluer pour offrir des solutions de mobilité plus fluides, plus accessibles et plus durables afin d'améliorer la vie des citoyens au quotidien. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ont atteint respectivement 3,6 milliards d’euros et 119,0 millions d’euros en 2019.
  • Belron (54,85% des droits de vote) a un objectif clair : « faire la différence en s’impliquant avec un soin réel dans la résolution des problèmes des clients ». Leader mondial dans le domaine de la réparation et du remplacement de vitrage de véhicules, Belron opère dans 39 pays par l'intermédiaire d'entreprises détenues à 100 % et de franchises, avec des marques numéro un sur le marché – notamment Carglass®, Safelite® et Autoglass®. De plus, l'entreprise gère les demandes d’indemnisation concernant les vitres de véhicules et autres pour le compte des assureurs. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 4,2 milliards d’euros et 400,5 millions d’euros en 2019.
  • Moleskine (détenu à 100%) est une marque aspirationnelle invitant à l’exploration et l’expression d’un style de vie, qui regroupe toute une famille d'objets iconiques tels que le légendaire carnet Moleskine et des accessoires d’écriture, de voyage et de lecture, à travers une stratégie de distribution multicanal dans plus de 100 pays. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 163,9 millions d’euros et 18,6 millions d’euros en 2019.
  • D’Ieteren Immo gère les intérêts immobiliers du groupe D’Ieteren en Belgique. Elle possède et gère quelque 30 biens immobiliers qui ont généré des revenus locatifs nets de 19,7 millions d’euros en 2019. Elle est également chargée de projets d'investissement et d'étudier la possibilité de rénover certains sites. 

Information relative aux données personnelles et à leurs traitements:  www.dieteren.be/fr/privacypolicy