Apporter la "perfect touch" à chaque voiture

"Ce matériau me semble plus doux. Son contact est beaucoup plus agréable que celui du premier", commente Sara, qui participe à un test à l'aveugle dirigé par Raúl Funes, ingénieur au département "Haptics" (interaction toucher) de SEAT. Ce département rassemble des professionnels qui étudient et cherchent à améliorer les sensations éprouvées par les utilisateurs lorsqu'ils touchent les éléments intérieur d'une voiture.

Le travail effectué par Raúl et son équipe se situe entre le "monde matériel" et l'univers des sens, de la perception. Tout cela peut apparaître au départ assez subjectif et difficile à évaluer, mais en fait tout est parfaitement mesuré: "Nous en avons pour plus de trois ans de travail avant qu'une ne voiture soit commercialisée", explique Raúl. De manière à améliorer l'objectivité des perceptions sensorielles, nous effectuons plus de 150 tests à l'aveugle chaque année. "Nous bandons les yeux de la personne qui effectue le test de manière à ce qu'elle puisse se concentrer sur le toucher. Nous procédons ainsi, par exemple, pour évaluer la consistance et le niveau de 'glisse' de certains matériaux."

A quoi servent tous ces tests? Tout simplement à procurer un sentiment de qualité par le biais du toucher. "Quel que soit le bouton que l'on touche dans une voiture, ils doivent tous offrir la même consistance. Le fruit de notre travail se niche dans les petits détails, mais aussi dans l'impression générale qui se dégage de la voiture."

Le département "Haptics" est en perpétuelle évolution et s'adapte ainsi aux technologies du futur. Actuellement, la tendance est à la suppression des boutons de commande au profit des écrans tactiles, de plus en plus répandus. Aussi le département animé par Raúl cherche-t-il définir avec précision la pression que l'utilisateur doit exercer sur l'écran quand il l'utilise et à vérifier que le maniement de ce genre d'équipement soit le plus agréable et le plus ergonomique possible pour la main humaine. Une autre préoccupation du département "Haptics" est de définir les emplacements les plus adaptés pour déposer les objets que l'on aime avoir sous la main en voiture (téléphone, ordinateur portable ou… parapluie!). Le but est ici de concevoir des rangements pratiques, fonctionnels et logiquement disposés qui permettent de conserver de l'ordre dans l'habitacle.

Rechercher le toucher le plus adapté pour un matériau avec lequel l'utilisateur est quotidiennement en contact est réellement "un travail particulier", explique Raúl. C'est tellement vrai que chaque fois qu'il explique ce qu'il fait, son interlocuteur lui demande "si les gens sont vraiment attentifs à d'aussi petits détails dans une voiture"…

Contactez-nous
Cathy Octaef Promotion & PR Manager, D'Ieteren SA - SEAT Import
Cathy Octaef Promotion & PR Manager, D'Ieteren SA - SEAT Import
A propos de SEAT

Press room SEAT Import (Belgique) réservée à l'usage des journalistes.

Copyright: textes et photos libres de droits pour utilisation rédactionnelle - Toute autre utilisation des textes et des photos n'est pas autorisée

SEAT

SEAT est la seule entreprise qui crée, développe, produit et commercialise des voitures en Espagne. Marque du Groupe Volkswagen, la multinationale, dont le siège social se trouve à Martorell (Barcelone), exporte plus de 80 % de ses véhicules vers plus de 80 pays situés sur les 5 continents. En 2017, SEAT a affiché un bénéfice après impôts de 281 millions d’euros, a vendu quelque 470 000 voitures et a enregistré un chiffre d’affaires record de plus de 9,5 milliards d’euros.

Le Groupe SEAT emploie plus de 15 000 personnes dans ses trois centres de production de Barcelone, El Prat de Llobregat et Martorell, où il produit notamment les très prisées Ibiza, Arona et Leon. Par ailleurs, SEAT construit l'Ateca et la Toledo en République tchèque, l’Alhambra au Portugal et la Mii en Slovaquie.


D'Ieteren s.a. 

Fondé en 1805, le groupe D’Ieteren vise, à travers plusieurs générations familiales, la croissance et la création de valeur en poursuivant une stratégie à long terme pour ses activités et en soutenant leur développement en tant que leader de leur secteur ou dans leurs géographies. Le groupe possède actuellement trois activités articulées autour de marques fortes:

D’Ieteren Auto distribue en Belgique les véhicules des marques Volkswagen, Audi, SEAT, Škoda, Bentley, Lamborghini, Bugatti, Porsche et Yamaha. Il est le premier distributeur de voitures en Belgique avec une part de marché d’environ 21% et 1,2 million de véhicules en circulation. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 3,4 milliards d’euros et 113,0 millions d’euros en 2018.

- Belron (détenu à 54,10 %) a un objectif clair : « faire la différence en s’impliquant avec un soin réel dans la résolution des problèmes des clients ». Leader mondial dans le domaine de la réparation et du remplacement de vitrage de véhicules, Belron opère dans 35 pays par l'intermédiaire d'entreprises détenues à 100 % et de franchises, avec des marques numéro un sur le marché – notamment Carglass®, Safelite® et Autoglass®. De plus, l'entreprise gère les demandes d’indemnisation concernant les vitres de véhicules et autres pour le compte des clients des assurances. Elle a également étendu ses services aux marchés de la réparation et du remplacement automobiles et en cas de dommage immobilier. Le chiffre d'affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 3,8 milliards EUR et 225,7 millions EUR en 2018.

- Moleskine (détenu à 100%) est une marque aspirationnelle invitant à l’exploration et l’expression d’un style de vie, qui regroupe toute une famille d'objets iconiques tels que le légendaire carnet Moleskine et des accessoires d’écriture, de voyage et de lecture, à travers une stratégie de distribution multicanal dans plus de 115 pays. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ont atteint respectivement 174,1 millions d’euros et 28,6 millions d’euros en 2018.

Information relative aux données personnelles et à leurs traitements:  www.dieteren.be/fr/privacypolicy