SEAT lance un plan de prévention contre d’éventuelles résurgences de COVID-19 après l'été

SEAT lance un plan de prévention contre d’éventuelles résurgences de COVID-19 après l'été

  • L'entreprise effectuera de nouveaux tests PCR sur plus de 15 000 travailleurs à la fin du mois d'août, afin de garantir un environnement de travail sûr
  • 77 % des travailleurs ont déclaré dans une enquête menée par l’entreprise qu'ils passeraient ce test après leur retour au travail
  • SEAT a réussi à retrouver des niveaux de production similaires à ceux du début de la pandémie, sans compter aucune infection dans ses installations 

Fin juillet, le comité exécutif de SEAT a approuvé un plan de prévention visant à garantir à l’ensemble du personnel un retour au travail en toute sécurité après les vacances estivales. Avec ce plan, l'entreprise veut protéger la santé des travailleurs en cas d'une éventuelle réactivation de la pandémie de COVID-19 à partir de septembre.

Le plan de SEAT consiste à effectuer de nouveaux tests PCR pour le SARS-CoV-2 sur plus de 15 000 de ses collaborateurs au cours de la dernière semaine d'août, en mettant l'accent sur les travailleurs des chaînes de production, les travailleurs des agences d’intérim et les fournisseurs. Comme lors des test effectués en avril, les laboratoires agréés par le ministère de la Santé et le Gouvernement de Catalogne seront chargés de leur analyse, sans aucune conséquence sur les activités de santé publique. L'entreprise a l’intention de tester plus de 90 % des quelque 8 600 travailleurs de ce groupe dans la semaine précédant leur retour au travail après les vacances estivales, le 31 août. Le reste des travailleurs non liés à l'assemblage automobile seront testés à leur retour au travail. Dans une enquête auprès du personnel, à laquelle plus de 5 000 personnes ont participé, 77 % ont montré leur volonté de se soumettre à un nouveau test PCR et sont prêts à le faire avant la fin de leurs vacances.

En outre, chaque année, SEAT offre à ses collaborateurs la possibilité de se faire vacciner gratuitement contre la grippe au siège de l'entreprise. Cette année, la campagne de vaccination commence en septembre, soit quelques semaines plus tôt que les années précédentes. Des études récentes ont en effet démontré que certaines protéines de ce vaccin agissent également efficacement pour réduire les symptômes des personnes souffrant de la COVID-19. Près de la moitié des participants à l'enquête soumise au personnel a manifesté son intention de se faire vacciner contre la grippe.

L'entreprise maintiendra également le protocole sanitaire spécifique qu'elle a mis en place lorsqu'elle a repris ses activités après le pic de la pandémie en avril, ce qui a permis, jusqu'à présent, d'éviter la propagation de l'infection dans ses installations. Parmi les mesures prévues dans ce protocole figurent la distribution de masques faciaux à utiliser tout au long de la journée de travail, l'adaptation des postes de travail pour maintenir une distance de sécurité d'un mètre et demi, ainsi que la prise de la température corporelle de tous les travailleurs entrant dans les bâtiments de l'entreprise. De plus, les collaborateurs disposent d'un gel désinfectant et d'une application d'autoévaluation de leur santé pour vérifier qu'ils ne présentent pas de symptômes concordant avec la COVID-19.

 

Retour au travail en toute sécurité

Le 27 avril, SEAT a repris ses activités de manière progressive, afin de garantir que toutes les mesures de santé et de sécurité nécessaires puissent être mises en œuvre. Depuis lors, l'entreprise a réussi à retrouver des niveaux de production similaires à ceux du début de la crise sanitaire, avec un volume de production de véhicules de 1 900 unités par jour. Actuellement, les trois lignes de production sont en service à l'usine de Martorell, là où sont assemblées les SEAT Ibiza, Arona et Leon, ainsi que les CUPRA Leon et Audi A1, pour lesquelles des équipes spécifiques ont également été prévues lors des week-ends. L'usine SEAT Barcelona, où sont produites les pièces de carrosserie, et l'usine SEAT Componentes d'El Prat de Llobregat, où sont assemblées les boîtes de vitesses des voitures SEAT et d'autres marques du Groupe Volkswagen, tournent également normalement.

« Nous sommes très fiers qu'au cours de ces presque trois mois de retour à la normale, ou plutôt à la nouvelle normalité, il n'y ait pas eu une seule infection au coronavirus dans les installations de l'entreprise. Depuis avril, lorsque nous avons détecté des cas positifs grâce à nos tests PCR, notre service médical a entrepris un traçage des contacts et, en moins de 24 heures, nous avons empêché la propagation de la pandémie parmi nos travailleurs. Cela n'aurait pas été possible sans leurs efforts, leur adaptabilité et leur solidarité », a déclaré le Dr Patricia Such, responsable du département de la santé, de la sécurité au travail et des urgences.

Enfin, afin de mieux équilibrer le travail et la vie privée, tout en maintenant l'efficacité et la productivité, SEAT mettra en place dès septembre un nouveau modèle de télétravail appelé « Smart Work ». Ce modèle hybride établit un équilibre entre le travail au bureau et le travail flexible, depuis n'importe quel endroit afin de répondre aux besoins des travailleurs et de l'entreprise.

SE20-69F - After Summer (3p).pdf 683 KB SE20-69F - After Summer.docx 47 KB
Dirk Steyvers PR & Content Manager SEAT & CUPRA, s.a. D'Ieteren n.v.
A propos de SEAT

Press room SEAT Import (Belgique) réservée à l'usage des journalistes.

Copyright: textes et photos libres de droits pour utilisation rédactionnelle - Toute autre utilisation des textes et des photos n'est pas autorisée

SEAT

SEAT est la seule entreprise qui conçoit, met au point, construit et commercialise des voitures en Espagne. Membre du Groupe Volkswagen, la multinationale a son siège social à Martorell (Barcelone), exporte 80 % de ses véhicules et est présente dans 80 pays sur les 5 continents. En 2019, SEAT a vendu 574 100 véhicules, soit le chiffre le plus élevé en 69 ans d’existence.

Le Groupe SEAT emploie plus de 15 000 professionnels et compte trois sites de production (Barcelone, El Prat de Llobregat et Martorell), où elle construit les très populaires Ibiza, Arona et Leon. En outre, l’entreprise fabrique l’Ateca en République tchèque, le Tarraco en Allemagne, l’Alhambra au Portugal et la Mii electric, le premier véhicule 100 % électrique de la marque, en Slovaquie.

La multinationale dispose d’un centre technique, qui fonctionne comme un centre de connaissances. Il regroupe 1 000 ingénieurs, qui sont en charge de l’innovation pour le plus grand investisseur industriel en R&D d’Espagne. SEAT propose déjà la technologie de connectivité la plus récente dans sa gamme de voitures et s’est engagée à poursuivre un processus de numérisation global afin de promouvoir la mobilité du futur.


D'Ieteren s.a. 

Fondé en 1805, le groupe D’Ieteren vise, à travers plusieurs générations familiales, la croissance et la création de valeur en poursuivant une stratégie à long terme pour ses activités et en soutenant leur développement en tant que leader de leur secteur ou dans leurs géographies. Le groupe possède actuellement les activités suivantes :

  • D'Ieteren Auto distribue en Belgique les véhicules de marques Volkswagen, Audi, SEAT, Škoda, Bentley, Lamborghini, Bugatti, Porsche et Yamaha. La société a une part de marché d’environ 22 % et 1,2 million de véhicules en circulation. Le modèle économique de D'Ieteren Auto est en train d'évoluer pour offrir des solutions de mobilité plus fluides, plus accessibles et plus durables afin d'améliorer la vie des citoyens au quotidien. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ont atteint respectivement 3,6 milliards d’euros et 119,0 millions d’euros en 2019.
  • Belron (54,85% des droits de vote) a un objectif clair : « faire la différence en s’impliquant avec un soin réel dans la résolution des problèmes des clients ». Leader mondial dans le domaine de la réparation et du remplacement de vitrage de véhicules, Belron opère dans 39 pays par l'intermédiaire d'entreprises détenues à 100 % et de franchises, avec des marques numéro un sur le marché – notamment Carglass®, Safelite® et Autoglass®. De plus, l'entreprise gère les demandes d’indemnisation concernant les vitres de véhicules et autres pour le compte des assureurs. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 4,2 milliards d’euros et 400,5 millions d’euros en 2019.
  • Moleskine (détenu à 100%) est une marque aspirationnelle invitant à l’exploration et l’expression d’un style de vie, qui regroupe toute une famille d'objets iconiques tels que le légendaire carnet Moleskine et des accessoires d’écriture, de voyage et de lecture, à travers une stratégie de distribution multicanal dans plus de 100 pays. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 163,9 millions d’euros et 18,6 millions d’euros en 2019.
  • D’Ieteren Immo gère les intérêts immobiliers du groupe D’Ieteren en Belgique. Elle possède et gère quelque 30 biens immobiliers qui ont généré des revenus locatifs nets de 19,7 millions d’euros en 2019. Elle est également chargée de projets d'investissement et d'étudier la possibilité de rénover certains sites. 

Information relative aux données personnelles et à leurs traitements:  www.dieteren.be/fr/privacypolicy