Mattias Ekström dompte les kilowatts-heures

Mattias Ekström dompte les kilowatts-heures

Electric Touring Car Racer

  • Ambassadeur de CUPRA et pilote officiel de la e-Racer, Mattias Ekström mène les premiers essais sur le Circuit de Montmeló
  • Le pilote suédois participe au développement de la première voiture de tourisme de course entièrement électrique
  • S’habituer à piloter sans boîte de vitesses et avec un moteur très silencieux sont les plus grands défis pour le pilote

Avec plus de 25 ans d’expérience dans diverses compétitions pour voitures de tourisme, en rallye et en karting, Mattias Ekström est l’un des pilotes les plus polyvalents au monde. Le Suédois vient de se lancer dans l’un des plus grands défis de sa carrière : participer au développement de la CUPRA e-Racer en qualité de pilote officiel. Il travaille ainsi en étroite collaboration avec l’équipe d’ingénieurs et de techniciens afin de mettre au point la première voiture de tourisme de course entièrement électrique en vue de participer au nouveau championnat ETCR en 2020. Sur le Circuit de Montmeló, à Barcelone, tout est prêt pour permettre à Mattias Ekström de tester cette monture pour la première fois sur la piste. Nous l’avons rencontré dans les stands pour connaître ses impressions.

Qu’attendez-vous de ce premier test ?

Je vais surtout essayer de contrôler et dompter toute la puissance de la voiture. Je pense que le plus grand défi sera de m’habituer à piloter sans boîte de vitesses et sans le ronflement du moteur, qui permet généralement d’avoir une référence pour savoir, par exemple, à quelle vitesse il faut aborder les courbes.

Quelle fut votre première impression ?

Elle a été très bonne, spécialement quand je pouvais accélérer pleinement à la sortie des virages lents du circuit. J’ai vraiment beaucoup apprécié le premier tour. Le deuxième s’est également bien déroulé, mais j’ai rapidement remarqué que j’étais trop exigeant avec les pneus arrière. J’ai encore besoin d’un peu de temps pour m’habituer à la sonorité du moteur. Il est beaucoup plus silencieux que tout ce que j’ai connu par le passé et je suis un pilote qui fonctionne beaucoup au feeling. Je dois aussi surveiller de près la gestion de l’énergie à chaque tour. C’est crucial avec une voiture de course électrique, quasiment autant que la vitesse.

Que ressentez-vous à l’idée de participer au développement de la première voiture de tourisme de course entièrement électrique ?

J’espère faire profiter l’équipe CUPRA de mon expérience et l’aider avec mon ressenti au volant pour qu’elle soit plus rapide, mais aussi plus efficace et plus facile à piloter. Lorsque nous commencerons à engager la CUPRA e-Racer en compétition, nous devrons nous focaliser sur la victoire. Pour y parvenir, nous devons être bien préparés.

Quelles sensations pensez-vous ressentir en course avec cette e-Racer dans les épreuves de l’ETCR ?

Seule la victoire compte pour moi. Avec la CUPRA e-Racer, ce sera pareil qu’avec toutes les voitures dans lesquelles j’ai disputé des courses. Mon rêve, c’est de gagner et d’être champion. Je veux hisser CUPRA sur le podium du sport automobile mondial.

 

Les statistiques des deux champions

CUPRA e-Racer :

  • Atteint la vitesse de pointe de 270 km/h
  • Passe de 0 à 100 km/h en 3,2 secondes et de 0 à 200 km/h en 8,2 secondes
  • Sa batterie de 450 kg est aussi puissante que 9 000 batteries de smartphones réunies
  • Ses 4 moteurs tournent à une vitesse de 12 000 tours/minute contre 6 500 pour une voiture de course essence, et avec un seul rapport de transmission
  • Elle délivre une puissance continue de 300 kW avec des pics de puissance à 500 kW

Mattias Ekström :

  • Champion du Monde de Rallycross FIA en 2016
  • Double champion du DTM (Deutsche Tourenwagen Masters) avec 25 victoires au total dans ce championnat
  • Trois fois vainqueur de la Race of Champions
  • 25 ans de compétition en karting, rallye et courses de voitures de tourisme
Contactez-nous
Dirk Steyvers PR & Content Manager SEAT & CUPRA, s.a. D'Ieteren n.v.
Dirk Steyvers PR & Content Manager SEAT & CUPRA, s.a. D'Ieteren n.v.
A propos de SEAT

Press room SEAT Import (Belgique) réservée à l'usage des journalistes.

Copyright: textes et photos libres de droits pour utilisation rédactionnelle - Toute autre utilisation des textes et des photos n'est pas autorisée

SEAT

SEAT est la seule entreprise qui conçoit, met au point, construit et commercialise des voitures en Espagne. Membre du Groupe Volkswagen, la multinationale a son siège social à Martorell (Barcelone), exporte 80 % de ses véhicules et est présente dans 80 pays sur les 5 continents. En 2019, SEAT a vendu 574 100 véhicules, soit le chiffre le plus élevé en 69 ans d’existence.

Le Groupe SEAT emploie plus de 15 000 professionnels et compte trois sites de production (Barcelone, El Prat de Llobregat et Martorell), où elle construit les très populaires Ibiza, Arona et Leon. En outre, l’entreprise fabrique l’Ateca en République tchèque, le Tarraco en Allemagne, l’Alhambra au Portugal et la Mii electric, le premier véhicule 100 % électrique de la marque, en Slovaquie.

La multinationale dispose d’un centre technique, qui fonctionne comme un centre de connaissances. Il regroupe 1 000 ingénieurs, qui sont en charge de l’innovation pour le plus grand investisseur industriel en R&D d’Espagne. SEAT propose déjà la technologie de connectivité la plus récente dans sa gamme de voitures et s’est engagée à poursuivre un processus de numérisation global afin de promouvoir la mobilité du futur.


D'Ieteren s.a. 

Fondé en 1805, le groupe D’Ieteren vise, à travers plusieurs générations familiales, la croissance et la création de valeur en poursuivant une stratégie à long terme pour ses activités et en soutenant leur développement en tant que leader de leur secteur ou dans leurs géographies. Le groupe possède actuellement les activités suivantes :

  • D'Ieteren Auto distribue en Belgique les véhicules de marques Volkswagen, Audi, SEAT, Škoda, Bentley, Lamborghini, Bugatti, Porsche et Yamaha. La société a une part de marché d’environ 22 % et 1,2 million de véhicules en circulation. Le modèle économique de D'Ieteren Auto est en train d'évoluer pour offrir des solutions de mobilité plus fluides, plus accessibles et plus durables afin d'améliorer la vie des citoyens au quotidien. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ont atteint respectivement 3,6 milliards d’euros et 119,0 millions d’euros en 2019.
  • Belron (54,85% des droits de vote) a un objectif clair : « faire la différence en s’impliquant avec un soin réel dans la résolution des problèmes des clients ». Leader mondial dans le domaine de la réparation et du remplacement de vitrage de véhicules, Belron opère dans 39 pays par l'intermédiaire d'entreprises détenues à 100 % et de franchises, avec des marques numéro un sur le marché – notamment Carglass®, Safelite® et Autoglass®. De plus, l'entreprise gère les demandes d’indemnisation concernant les vitres de véhicules et autres pour le compte des assureurs. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 4,2 milliards d’euros et 400,5 millions d’euros en 2019.
  • Moleskine (détenu à 100%) est une marque aspirationnelle invitant à l’exploration et l’expression d’un style de vie, qui regroupe toute une famille d'objets iconiques tels que le légendaire carnet Moleskine et des accessoires d’écriture, de voyage et de lecture, à travers une stratégie de distribution multicanal dans plus de 100 pays. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 163,9 millions d’euros et 18,6 millions d’euros en 2019.
  • D’Ieteren Immo gère les intérêts immobiliers du groupe D’Ieteren en Belgique. Elle possède et gère quelque 30 biens immobiliers qui ont généré des revenus locatifs nets de 19,7 millions d’euros en 2019. Elle est également chargée de projets d'investissement et d'étudier la possibilité de rénover certains sites. 

Information relative aux données personnelles et à leurs traitements:  www.dieteren.be/fr/privacypolicy