Conduire de nuit

Conduire de nuit

  • Les clés pour tirer le meilleur parti des phares d’une voiture
  • Utiliser les bons phares et feux dans l’obscurité est essentiel
  • L’inclusion de LED et d’assistants tels que l’assistant de feux de route rend la conduite plus sûre et plus confortable
  • L’utilisation inadéquate des feux antibrouillard arrière peut provoquer un éblouissement excessif : ils ne doivent être allumés que dans des conditions extrêmes de pluie ou de brouillard

Le début de l’hiver astronomique signifie que la lumière du jour se fait rare et que de nombreuses personnes vont faire leurs trajets domicile-travail alors que le soleil est encore ou déjà couché. En Europe, 30 % des accidents surviennent la nuit, malgré la diminution du trafic routier. Dans les situations de mauvaise visibilité, il est important de savoir comment utiliser les phares et feux d’une voiture. Maite París, responsable des phares chez SEAT, explique comment les utiliser efficacement.

Aucune raison de ne pas allumer les feux de route. Le code de la route limite l’utilisation des feux de route, mais « de nombreux conducteurs ont trop peur d’éblouir les usagers venant en sens inverse, au point de ne pas les utiliser. C’est là que l’assistant de feux de route s’avère utile », explique Maite. Ce système détecte la présence de véhicules dans les deux sens et, en fonction de la situation, repasse automatiquement en feux de croisement, ce qui apporte un confort et une sécurité supplémentaires.

6 mois d’obscurité. C’est dans ces conditions que vivent les habitants de la ville de Rjukan, en Norvège, puisqu’ils ne bénéficient d’aucune lumière du soleil entre septembre et mars. Dans des endroits comme celui-là, les feux de croisement sont obligatoires 24 heures sur 24. En revanche, dans nos contrées, les feux de croisement ne sont utilisés que la nuit ou le jour lorsque la visibilité est mauvaise, par exemple dans un tunnel ou par fortes pluies. Dans ces situations, l’option « Auto » « rend la conduite plus confortable, car elle active automatiquement les feux de croisement », assure l’ingénieur.

Les LED, plus rapides et plus sûres. Avec l’ajout d’ampoules LED, « non seulement, nous consommons moins et gagnons en confort, mais nous améliorons également la sécurité », explique Maite. Ce type d’éclairage se rapproche plus de la lumière du jour qu’une ampoule halogène. Il répond également 150 millisecondes plus vite qu’une ampoule à incandescence, ce qui signifie que les LED d’un feu stop s’allument 5 mètres plus tôt lorsque l’on roule à 120 km/h. En outre, les LED sont conçues pour durer tout le cycle de vie du véhicule et n’ont pas besoin d’être remplacées.

Quand allumer les antibrouillards ? Une erreur couramment commise par les conducteurs est d’allumer les antibrouillards arrière un jour de fine pluie. Cet expert souligne qu’« ils ne devraient être allumés que dans des situations où la visibilité est faible, comme en cas de forte pluie, de chute de neige ou de brouillard épais ». Une utilisation inadéquate pourrait éblouir les autres conducteurs. Si votre voiture est équipée de phares antibrouillard à l’avant, vous pouvez les utiliser « en cas de mauvaise visibilité, identiquement aux antibrouillards arrière ».La lumière la plus subtile de toutes. Bien qu’il n’y ait pas d’interdiction concernant l’éclairage de courtoisie intérieur, « il est préférable de ne pas l’utiliser durant de longues périodes, afin de pouvoir être pleinement concentré sur la route », ajoute Maite, qui compare la conduite à « aller au cinéma : pour plonger dans le film, il faut que notre environnement soit aussi sombre que possible ».

SE20-101F - Winter (2p).pdf 468 KB SE20-101F - Winter.docx 46 KB
Dirk Steyvers PR & Content Manager SEAT & CUPRA, s.a. D'Ieteren Automotive n.v.
A propos de SEAT

Press room SEAT Import (Belgique) réservée à l'usage des journalistes.

Copyright: textes et photos libres de droits pour utilisation rédactionnelle - Toute autre utilisation des textes et des photos n'est pas autorisée

SEAT

SEAT est la seule entreprise qui conçoit, met au point, construit et commercialise des voitures en Espagne. Membre du Groupe Volkswagen, la multinationale a son siège social à Martorell (Barcelone), exporte 80 % de ses véhicules et est présente dans 80 pays sur les 5 continents. En 2019, SEAT a vendu 574 100 véhicules, soit le chiffre le plus élevé en 69 ans d’existence.

Le Groupe SEAT emploie plus de 15 000 professionnels et compte trois sites de production (Barcelone, El Prat de Llobregat et Martorell), où elle construit les très populaires Ibiza, Arona et Leon. En outre, l’entreprise fabrique l’Ateca en République tchèque, le Tarraco en Allemagne, l’Alhambra au Portugal et la Mii electric, le premier véhicule 100 % électrique de la marque, en Slovaquie.

La multinationale dispose d’un centre technique, qui fonctionne comme un centre de connaissances. Il regroupe 1 000 ingénieurs, qui sont en charge de l’innovation pour le plus grand investisseur industriel en R&D d’Espagne. SEAT propose déjà la technologie de connectivité la plus récente dans sa gamme de voitures et s’est engagée à poursuivre un processus de numérisation global afin de promouvoir la mobilité du futur.


D'Ieteren Automotive NV/SA

Fondé en 1805, le groupe D’Ieteren vise, à travers plusieurs générations familiales, la croissance et la création de valeur en poursuivant une stratégie à long terme pour ses activités et en soutenant leur développement en tant que leader de leur secteur ou dans leurs géographies. Le groupe possède actuellement les activités suivantes :

  • D'Ieteren Automotive distribue en Belgique les véhicules de marques Volkswagen, Audi, SEAT, Škoda, Bentley, Lamborghini, Bugatti, Porsche et Yamaha. La société a une part de marché d’environ 22 % et 1,2 million de véhicules en circulation. Le modèle économique de D'Ieteren Automotive est en train d'évoluer pour offrir des solutions de mobilité plus fluides, plus accessibles et plus durables afin d'améliorer la vie des citoyens au quotidien. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ont atteint respectivement 3,6 milliards d’euros et 119,0 millions d’euros en 2019.
  • Belron (54,85% des droits de vote) a un objectif clair : « faire la différence en s’impliquant avec un soin réel dans la résolution des problèmes des clients ». Leader mondial dans le domaine de la réparation et du remplacement de vitrage de véhicules, Belron opère dans 39 pays par l'intermédiaire d'entreprises détenues à 100 % et de franchises, avec des marques numéro un sur le marché – notamment Carglass®, Safelite® et Autoglass®. De plus, l'entreprise gère les demandes d’indemnisation concernant les vitres de véhicules et autres pour le compte des assureurs. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 4,2 milliards d’euros et 400,5 millions d’euros en 2019.
  • Moleskine (détenu à 100%) est une marque aspirationnelle invitant à l’exploration et l’expression d’un style de vie, qui regroupe toute une famille d'objets iconiques tels que le légendaire carnet Moleskine et des accessoires d’écriture, de voyage et de lecture, à travers une stratégie de distribution multicanal dans plus de 100 pays. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 163,9 millions d’euros et 18,6 millions d’euros en 2019.
  • D’Ieteren Immo gère les intérêts immobiliers du groupe D’Ieteren en Belgique. Elle possède et gère quelque 30 biens immobiliers qui ont généré des revenus locatifs nets de 19,7 millions d’euros en 2019. Elle est également chargée de projets d'investissement et d'étudier la possibilité de rénover certains sites. 

Information relative aux données personnelles et à leurs traitements:  www.dieteren.be/fr/privacypolicy