SEAT va engager 100 ingénieurs cette année

Mardi 24 mars 2015

  • Les projets actuels de SEAT et du Groupe Volkswagen seront renforcés

  • Le processus de sélection des candidats doit commencer incessamment

  • Le Centre technique fête son 40e anniversaire en 2015

     

    SEAT va engager 100 ingénieurs en 2015. Cette annonce a été faite ce 18 mars par Jürgen Stackmann, président du directoire de SEAT, lors de la présentation des résultats de 2014. Le processus de sélection commencera dans les prochains jours et les candidats retenus rejoindront l’entreprise progressivement au cours des six prochains mois, jusqu’en octobre 2015. Ces engagements vont se traduire par une augmentation de 10% du personnel du Centre technique de SEAT (CTS), qui emploie actuellement 900 personnes, ce nombre passant à un total de 1.000 travailleurs hautement qualifiés l’année de son 40e anniversaire.

Les 100 ingénieurs embauchés viendront renforcer les projets actuellement en cours de développement au CTS, particulièrement dans les domaines du développement de l’électronique embarquée, de la carrosserie et des moteurs pour SEAT et le Groupe Volkswagen. Les candidats potentiels doivent être des ingénieurs diplômés, toutes disciplines confondues, et posséder une excellente maîtrise à la fois de l’anglais et de l’allemand.

 

Le CTS est le seul centre de design et de développement dans le sud de l’Europe. Il fait de SEAT le premier investisseur industriel en R&D+I d’Espagne, avec un budget annuel d’environ 300 millions d’euros affecté à cette fin. Les installations du CTS, situées à côté du site de production de Martorell, font office de pôle d’innovation et font de SEAT la seule entreprise de son secteur à détenir toutes les capacités nécessaires pour créer, développer, produire et commercialiser des voitures en Espagne. En 2014, le CTS a développé plus de 200 projets pour SEAT comme pour d’autres marques du Groupe Volkswagen.

 

Les 100 ingénieurs qui seront recrutés s’ajouteront aux quelque 800 travailleurs intérimaires engagés par SEAT dans le courant de l’année passée en réponse à l’augmentation de la production dans l’usine de Martorell due essentiellement au succès de la famille Leon.