SEAT, Samsung et SAP joignent leurs forces pour créer la « voiture connectée » du futur

  • SEAT et SAP signent un accord qui renforce leur partenariat avec Samsung
  • Des innovations activées par smartphone comme effectuer un paiement sans quitter sa voiture et autoriser l’emploi d’une clé digitale
  • Une connectivité placée sous le signe de la sécurité et une utilisation aisée compteront parmi les grands défis des prochaines années
  • SEAT a présenté la « voiture connectée » lors du Mobile World Congress

 

SEAT, Samsung Electronics et SAP SE ont noué une alliance technologique afin de développer des projets d’avenir autour de la voiture connectée. À l’occasion de la 11e édition du Mobile World Congress (MWC), le plus grand salon de l’industrie de la téléphonie mobile, les trois entreprises ont présenté des concepts de pointe nés de la mise en commun de leur innovation et de leur expertise de pointe dans leurs domaines respectifs.

 

L’année passée, SEAT et Samsung avaient conclu un accord portant sur des premières solutions technologiques, qui sont maintenant disponibles dans certains modèles SEAT. Cette année, l’accord existant a été renforcé avec l’arrivée de SAP, le leader mondial des applications pour entreprises, des réseaux entrepreneuriaux et de l’Internet des Objets (IdO).

 

« Le partenariat de Samsung avec SEAT et SAP illustre notre volonté de trouver des solutions innovantes pour le stade de développement suivant de la voiture connectée », déclare le Dr Injong Rhee, vice-président exécutif et patron du département « R&D, Software and Services, Mobile Communications Business » de Samsung. « Samsung s’attache à combler le fossé qui existe entre l’électronique grand public et l’industrie automobile en introduisant les dernières technologies en matière de téléphonie mobile dans l’expérience de conduite. »

 

« La connectivité est un enjeu-clé pour SEAT », explique Luca de Meo, président de SEAT S.A. « Cette alliance technologique avec Samsung et SAP renforce l’ambition de SEAT de devenir une référence dans le domaine de la connectivité et, par-dessus tout, de s’allier avec les meilleurs partenaires afin de mettre en application de nouvelles solutions de mobilité respectueuses de l’environnement. »

 

« Trouver via l’Internet des Objets une réponse modulable et globale au défi du stationnement en milieu urbain nécessite la participation d’acteurs innovants du marché comme SEAT, Samsung et SAP », déclare Bernd Leukert, membre du directoire de SAP SE en charge des produits et de l’innovation. « En procédant à l’intégration de série via les filiales SAP Vehicles Network (SVN) et SAP HANA Cloud Platform pour l’Internet des Objets, SEAT a accès à un inventaire mondial de parkings connectés situés soit sur la voie publique (“on-street”), soit sur un terrain privé (“off-street”), pour lesquels l’utilisateur peut bénéficier du paiement sécurisé via Samsung Pay et d’une intégration homogène avec de nombreux systèmes back-end de parkings. Nous travaillons main dans la main afin de faciliter le stationnement en ville pour l’utilisateur tout en posant les bases de services supplémentaires destinés aux véhicules. »

 

Des véhicules toujours connectés !

L’objectif de cette alliance est de garantir la sécurité et la connectivité des usagers de la route. Les teams R&D de SEAT, Samsung et SAP ont uni leurs efforts pour présenter au MWC différents concepts de la voiture connectée du futur. On trouve parmi ces derniers :

 

  • Une application qui permet de réserver une place de stationnement et de payer ce service sans sortir de son véhicule

Après le succès de la plateforme Samsung Pay en Corée du Sud et aux États-Unis, le service de paiement par smartphone de Samsung, simple et sûr à la fois, devrait faire son apparition sur le marché européen dans les prochains mois. Au cours du quatrième trimestre de 2015, SAP a lancé avec succès SAP Vehicles Network (SVN) aux États-Unis et en Europe avec le concours de Samsung Pay, mettant l’accent sur des services aux véhicules comme les systèmes Connected Parking et Connected Fueling.

 

C’est dans ce contexte que SEAT, Samsung et SAP ont développé un concept d’avenir auquel on peut accéder via l’application SEAT ConnectApp. Il est prévu que cette application permette aux utilisateurs de réserver une place de stationnement à partir de n’importe quel endroit en s’identifiant via un lecteur d’empreintes digitales, le conducteur étant ensuite guidé vers le lieu de stationnement et la barrière du parking s’ouvrant automatiquement à l’approche du véhicule. Quand le conducteur quitte le parking, le paiement est effectué immédiatement sans qu’il doive sortir de son véhicule.

 

Ce concept futuriste est le résultat d’une collaboration étroite avec le gestionnaire de parkings Saba, les membres de la filiale SVN (comme EasyPark) et Mobile World Capital. Cette expérience de la voiture connectée s’inscrit également dans le cadre de l’initiative « Mobile Ready », une vitrine pour les expériences innovantes menées dans un contexte urbain réel afin de souligner les avantages de la technologie mobile pour les citoyens, l’industrie et les pouvoirs publics, avec l’appui de Mobile World Capital Barcelona, une initiative qui encourage la transformation mobile et numérique de la société tout en contribuant à améliorer la vie des gens.

 

  • Le Digital Key Sharing, ou comment partager une clé électronique avec n’importe qui et n’importe où dans le monde simplement en s’identifiant via un lecteur d’empreintes digitales

À l’occasion du Mobile World Congress, SEAT et Samsung ont également dévoilé une évolution de la Digital Key, présentée l’an passé. Il s’agit d’une application qui permet de verrouiller et de déverrouiller des portes, d’activer la climatisation ou d’ouvrir et de fermer les vitres à distance, à partir d’un smartphone ou d’un autre terminal mobile.

 

L’innovation présentée cette année est une fonction qui sera disponible à l’avenir dans les véhicules de la marque SEAT et qui permettra au propriétaire d’une voiture d’autoriser une autre personne à conduire son véhicule sans devoir lui confier une clé de contact, et ce, même si les deux personnes se trouvent à des endroits différents. Cette fonction consiste à autoriser, de manière entièrement sécurisée, une autre personne à partager la voiture tout simplement en envoyant une copie virtuelle de la clé numérique de la voiture sur le smartphone ou le terminal mobile de la personne en question.

 

Une durée limite d’utilisation peut être fixée sur la copie de la clé numérique. Une fois le seuil limite atteint, la possibilité de partage prend fin. Ce projet comprend aussi une fonction de gestion des différentes clés virtuelles. À un stade plus avancé du projet, il est également prévu de configurer et de restreindre une série de fonctions liées au véhicule, comme la programmation d’une vitesse maximale ou d’un mode de conduite déterminé afin d’augmenter l’efficacité énergétique, notamment.

 

Contactez-nous
Cathy Octaef Promotion & PR Manager, D'Ieteren SA - SEAT Import
Cathy Octaef Promotion & PR Manager, D'Ieteren SA - SEAT Import
A propos de SEAT

Press room SEAT Import (Belgique) réservée à l'usage des journalistes.

Copyright: textes et photos libres de droits pour utilisation rédactionnelle - Toute autre utilisation des textes et des photos n'est pas autorisée

SEAT

SEAT est la seule entreprise de son secteur à détenir toutes les capacités nécessaires pour créer, développer, produire et commercialiser des voitures en Espagne. Marque du Groupe Volkswagen, la multinationale, dont le siège se trouve à Martorell (Barcelone), exporte plus de 80% de ses véhicules vers 80 pays. En 2017, SEAT a réalisé un bénéfice après impôts de 281 millions d’euros et a vendu près de 470 000 véhicules à travers le monde.

Le Groupe SEAT emploie 14.700 personnes dans ses trois centres de production de Barcelone, El Prat de Llobregat et Martorell, où il produit notamment les très prisées Ibiza, Leon et Arona. Par ailleurs, SEAT construit l'Ateca et la Toledo en République tchèque, l’Alhambra au Portugal et la Mii en Slovaquie.



D'Ieteren s.a. 

Fondé en 1805, le groupe D’Ieteren vise, à travers plusieurs générations familiales, la croissance et la création de valeur en poursuivant une stratégie à long terme pour ses activités et en soutenant leur développement en tant que leader de leur secteur ou dans leurs géographies. Le groupe possède actuellement trois activités articulées autour de marques fortes :

D’Ieteren Auto distribue en Belgique les véhicules des marques Volkswagen, Audi, SEAT, Škoda, Bentley, Lamborghini, Bugatti, Porsche et Yamaha. Il est le premier distributeur de voitures en Belgique avec une part de marché d’environ 21% et 1,2 million de véhicules en circulation fin 2017. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ont atteint respectivement 3,3 milliards d’euros et 85,9 millions d’euros en 2017.

Belron (détenu à 54,85%) fait la différence pour ses clients en prenant en charge leurs problèmes quotidiens avec soin et professionnalisme. Il est le leader mondial de la réparation et du remplacement de vitrage de véhicules à travers plus de dix marques principales, dont Carglass®, Safelite® AutoGlass et Autoglass®. De plus, il gère les demandes d’indemnisation concernant les vitres de véhicules et autres pour le compte des clients des assurances. Belron étend actuellement son offre de services à la résolution des problèmes de personnes ayant besoin d’assistance pour réparer leur véhicule ou leur habitation. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 3,5 milliards d’euros et 189,8 millions d’euros en 2017.

Moleskine (détenu à 100%) est une marque aspirationnelle invitant à l’exploration et l’expression d’un style de vie, qui regroupe toute une famille d'objets iconiques tels que le légendaire carnet Moleskine et des accessoires d’écriture, de voyage et de lecture, à travers une stratégie de distribution multicanal dans plus de 115 pays. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ont atteint respectivement 155 millions d’euros et 25 millions d’euros en 2017.

Information relative aux données personnelles et à leurs traitements:  www.dieteren.be/fr/privacypolicy