SEAT annonce qu’elle sera le premier constructeur automobile en Europe à intégrer Amazon Alexa dans ses véhicules

SEAT sera la première marque automobile en Europe à intégrer le service à commande vocale Amazon Alexa dans ses véhicules. La nouvelle a été annoncée par le constructeur espagnol dans le cadre du Salon de Francfort. Le service Alexa sera disponible à la fin de cette année sur les Leon et Ateca et en 2018 sur l’Ibiza, l’Arona et le futur grand SUV de SEAT.

Lancé en 2014, Amazon Alexa sera dorénavant intégré aux véhicules de la marque SEAT et offrira une connectivité avancée. Alexa a plus de 20 000 compétences grâce à son kit de développent de compétences, qui encourage les développeurs à étendre et faire évoluer continuellement les possibilités offertes par le système.

Amazon Alexa permettra aux conducteurs SEAT d’optimiser le temps passé dans leur véhicule en utilisant une commande vocale : gérer leur agenda personnel, trouver de la musique, localiser des points d’intérêt, obtenir des informations en temps réel, trouver le concessionnaire le plus proche, parmi bien d’autres fonctions. Toutes sont évidemment soumises à un protocole très strict en matière de données privées. Alexa peut être utilisé en anglais ou en allemand, les deux langues actuellement disponibles pour le système.

« L’intégration d’Amazon Alexa dans notre gamme représente un grand pas en avant dans l’écosystème numérique et la connectivité de SEAT et contribue certainement à positionner la marque en tant qu’avant-gardiste en matière de véhicule connecté en Europe », a souligné le président de SEAT, Luca de Meo. Il a ajouté : « La tendance en matière de services à commande vocale est en pleine croissance et c’est pour cette raison que nous voulons l’offrir à nos clients. »

« Chez SEAT, nous sommes impatients d’introduire Alexa dans nos véhicules », annonce Ned Curic, VP Automotive d’Amazon Alexa. « Nous pensons que la commande vocale est l’un des éléments incontournables du futur, particulièrement dans l’automobile. En appuyant sur un bouton sur le volant, le conducteur d’une SEAT peut demander une musique à Alexa, mais aussi écouter l’actualité, contrôler sa smart home et bien plus encore ».

Première mondiale du nouvel Arona

Amazon Alexa n’est pas la seule nouveauté présentée par SEAT à Francfort. L’événement allemand servira aussi de toile de fond au lancement des nouveaux modèles de la marque.

L’une des plus importantes du salon sera certainement la présentation internationale et le lancement commercial de la SEAT Arona. Après l’Ibiza, le nouveau SUV compact est le deuxième modèle conçu sur la plateforme MQB A0 que SEAT a été le premier à implémenter au sein du Groupe Volkswagen. L’Arona a été présenté en juin dernier à Barcelone et est assemblé exclusivement à l’usine de Martorell. Les livraisons de ce crossover commenceront dans le courant du mois de novembre.

L’Arona se distingue par son design, sa hauteur et sa largeur élevées, ses dimensions de crossover compact, ses nombreuses possibilités de personnalisation et sa technologie très avancée en matière de sécurité et de connectivité. Le crossover compact fait partie de la grande offensive produits de SEAT, après l’Ateca, le facelift de la Leon, la nouvelle Ibiza et le futur nouveau SUV 7 places qui fera son apparition l’année prochaine.

À Francfort, SEAT présente aussi le Digital Cockpit, qui est proposé sur l’Arona, la Leon ST CUPRA, l’Ibiza et l’Ateca. Grâce au nouveau Digital Combi, qui sera introduit début 2018 d’abord sur la Leon et l’Ateca et ensuite sur l’Ibiza et l’Arona, l’instrumentation n’affiche pas seulement un design plus moderne et plus polyvalent, mais offre aussi davantage de fonctionnalités. Enfin, la sonorisation Beatsaudio, une marque qui apporte de l’énergie et de l’émotion et qui a changé la façon dont les gens écoutent de la musique, sera aussi disponible sur l’Ateca et la Leon à la fin de cette année. Ce système audio révolutionnaire est déjà disponible sur l’Ibiza et l’Arona.

CUPRA : prête à passer à la vitesse supérieure

En plus de présenter l’Arona, SEAT a également surpris les visiteurs avec sa très exclusive Leon CUPRA R, l’édition limitée à 799 unités de la voiture la plus puissante de la marque, qui sera disponible à la fin de cette année. Proposée avec une boîte manuelle à 6 vitesses (310 ch) ou DSG (300 ch) et avec des roues avant motrices, sa carrosserie comporte des détails exclusifs en fibre de carbone sur les spoilers avant et arrière, les jupes latérales et le diffuseur arrière, tandis que les rétroviseurs, les jantes, les passages de roue et la nouvelle calandre redessinée avec ses grandes entrées d’air arborent une couleur cuivre.

Au cours de ses 20 années d’histoire, la CUPRA a évolué avec une gamme de voitures sportives hautes performances qui ont réussi à conquérir les conducteurs les plus exigeants. En 2016, par exemple, les ventes de la Leon CUPRA ont dépassé les 9 000 unités annuelles, soit 2 % du total des ventes de SEAT. Pour les six premiers mois de 2017, le cap des 5 000 unités est déjà franchi et l’objectif de la marque est d’atteindre 10 500 exemplaires écoulés d’ici la fin de l’année.

Dans ce contexte, SEAT prévoit d’exploiter l’esprit CUPRA au-delà de la voiture elle-même. Le constructeur veut créer un univers autour de la marque fait d’expériences uniques avec de futures voitures, du merchandising et des partenariats spécifiques. Ce nouveau « CUPRA world » inclura également un réseau dédié de concessionnaires SEAT qui disposeront d’un espace spécialement consacré à la marque et où les clients pourront tester les différents modèles sportifs de SEAT.

Wayne Griffiths, vice-président des ventes et du marketing de SEAT a souligné que “depuis ses débuts, CUPRA a été un symbole d’évolution et d’innovation pour SEAT, étroitement lié au circuit et à la route ». Griffiths a aussi mis en lumière que « sur certains marchés, comme l’Allemagne qui est le plus important pour SEAT et où la CUPRA est extrêmement populaire, la finition sportive représente 10 % du total des ventes du modèle Leon. Ce scénario nous encourage à emmener CUPRA à la vitesse supérieure ».

Du gaz naturel comprimé pour la nouvelle Ibiza

Après l’introduction de motorisations CNG sur la Leon et la Mii, SEAT lance un nouveau modèle propulsé par ce carburant : la nouvelle SEAT Ibiza 1.0 TGI. Elle prouve une fois de plus l’engagement de SEAT envers le gaz naturel comprimé, un carburant alternatif propre et efficace.

Le CNG allie le meilleur de deux mondes, diesel et essence, tout en générant 85 % d’émissions d’oxyde d’azote en mois comparé à un moteur diesel. Il réduit aussi les émissions de CO2 de 25 % en comparaison avec un moteur essence et élimine presque toutes les particules fines.

L’Ibiza 1.0 TGI comporte trois réservoirs de carburant, l’un pour l’essence et les deux autres pour le CNG, qui, ensemble, permettent une autonomie totale de 1 200 kilomètres (390 en mode CNG uniquement) tout en n’émettant que 88 g/km de CO2 en mode CNG. La SEAT Arona aura aussi sa version CNG dans le courant de l’année 2018.

Contactez-nous
Dries De Weert D'Ieteren NV
Dries De Weert D'Ieteren NV
A propos de SEAT

Press room SEAT Import (Belgique) réservée à l'usage des journalistes.

Copyright: textes et photos libres de droits pour utilisation rédactionnelle - Toute autre utilisation des textes et des photos n'est pas autorisée

SEAT

SEAT est la seule entreprise qui conçoit, met au point, construit et commercialise des voitures en Espagne. Membre du Groupe Volkswagen, la multinationale a son siège social à Martorell (Barcelone), exporte 80 % de ses véhicules et est présente dans 80 pays sur les 5 continents. En 2019, SEAT a vendu 574 100 véhicules, soit le chiffre le plus élevé en 69 ans d’existence.

Le Groupe SEAT emploie plus de 15 000 professionnels et compte trois sites de production (Barcelone, El Prat de Llobregat et Martorell), où elle construit les très populaires Ibiza, Arona et Leon. En outre, l’entreprise fabrique l’Ateca en République tchèque, le Tarraco en Allemagne, l’Alhambra au Portugal et la Mii electric, le premier véhicule 100 % électrique de la marque, en Slovaquie.

La multinationale dispose d’un centre technique, qui fonctionne comme un centre de connaissances. Il regroupe 1 000 ingénieurs, qui sont en charge de l’innovation pour le plus grand investisseur industriel en R&D d’Espagne. SEAT propose déjà la technologie de connectivité la plus récente dans sa gamme de voitures et s’est engagée à poursuivre un processus de numérisation global afin de promouvoir la mobilité du futur.


D'Ieteren s.a. 

Fondé en 1805, le groupe D’Ieteren vise, à travers plusieurs générations familiales, la croissance et la création de valeur en poursuivant une stratégie à long terme pour ses activités et en soutenant leur développement en tant que leader de leur secteur ou dans leurs géographies. Le groupe possède actuellement les activités suivantes :

  • D'Ieteren Auto distribue en Belgique les véhicules de marques Volkswagen, Audi, SEAT, Škoda, Bentley, Lamborghini, Bugatti, Porsche et Yamaha. La société a une part de marché d’environ 22 % et 1,2 million de véhicules en circulation. Le modèle économique de D'Ieteren Auto est en train d'évoluer pour offrir des solutions de mobilité plus fluides, plus accessibles et plus durables afin d'améliorer la vie des citoyens au quotidien. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ont atteint respectivement 3,6 milliards d’euros et 119,0 millions d’euros en 2019.
  • Belron (54,85% des droits de vote) a un objectif clair : « faire la différence en s’impliquant avec un soin réel dans la résolution des problèmes des clients ». Leader mondial dans le domaine de la réparation et du remplacement de vitrage de véhicules, Belron opère dans 39 pays par l'intermédiaire d'entreprises détenues à 100 % et de franchises, avec des marques numéro un sur le marché – notamment Carglass®, Safelite® et Autoglass®. De plus, l'entreprise gère les demandes d’indemnisation concernant les vitres de véhicules et autres pour le compte des assureurs. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 4,2 milliards d’euros et 400,5 millions d’euros en 2019.
  • Moleskine (détenu à 100%) est une marque aspirationnelle invitant à l’exploration et l’expression d’un style de vie, qui regroupe toute une famille d'objets iconiques tels que le légendaire carnet Moleskine et des accessoires d’écriture, de voyage et de lecture, à travers une stratégie de distribution multicanal dans plus de 100 pays. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 163,9 millions d’euros et 18,6 millions d’euros en 2019.
  • D’Ieteren Immo gère les intérêts immobiliers du groupe D’Ieteren en Belgique. Elle possède et gère quelque 30 biens immobiliers qui ont généré des revenus locatifs nets de 19,7 millions d’euros en 2019. Elle est également chargée de projets d'investissement et d'étudier la possibilité de rénover certains sites. 

Information relative aux données personnelles et à leurs traitements:  www.dieteren.be/fr/privacypolicy