SEAT accélère son offensive internationale en renforçant sa présence en Algérie

Lundi 22 janvier 2018 — Luca de Meo, président de SEAT, Klaus Ziegler, vice-président des achats, et Mourad Oulmi, directeur général de SOVAC et de SOVAC Production (importateur de SEAT et partenaire d’assemblage du Groupe Volkswagen en Algérie) ont rencontré Ahmed Ouyahia, premier ministre algérien, et Youcef Yousfi, ministre de l’industrie, pour discuter de l’avenir de l’industrie automobile dans le pays. La rencontre, à laquelle a assisté le secrétaire général de l’industrie du gouvernement espagnol, Begoña Cristeto, a également permis d’évoquer la relation à long terme entre l’Algérie et le Groupe Volkswagen après l’inauguration par le Groupe d’une usine d’assemblage multimarque à Relizane en juillet dernier.

La visite de Luca de Meo en Algérie s’inscrit dans le cadre de la stratégie d’internationalisation de la marque. SEAT s’est fixée un objectif ambitieux en termes de croissance pour les années à venir. Avec l’Amérique latine, l’Afrique du Nord joue un rôle clé où l’Algérie se démarque par son potentiel. Ce marché se trouve en effet au cœur du plan de croissance dans la région défini par SEAT, qui a été désignée comme le leader du projet de représentation du Groupe Volkswagen. Dans le cadre de ce projet, SEAT assemble pour la première fois des voitures hors Europe, ce qui représente un tournant dans l’histoire du constructeur espagnol. Tous les véhicules assemblés à Relizane sont commercialisés en Algérie.

Un autre objectif prioritaire de SEAT en Algérie est de promouvoir, comme elle l’a fait en Europe, les technologies utilisant le CNG (gaz naturel comprimé), qui représentent une solution durable par rapport aux systèmes de propulsion traditionnels et électriques. Le CNG émet 85 % d’oxyde d’azote en moins que les moteurs diesel, rejette 25 % d’émissions de CO2 en moins que les moteurs essence et ne produit presque aucune particule en suspension. C’est la raison pour laquelle Luca de Meo a profité de sa visite en Algérie pour rencontrer Abdelmoumen Ould Kaddourla, le directeur général de Sonatrach, la plus grande entreprise de gaz du pays.

À la suite de son entrevue avec le premier ministre algérien, le président de SEAT a déclaré : « L’Afrique du Nord est une zone de croissance naturelle pour SEAT, qui se trouve pour l’instant dans une phase d’internationalisation. L’inauguration de l’usine de Relizane en juillet 2017 a marqué un tournant dans notre histoire, puisque c’est la première fois que nous produisons des véhicules hors des frontières européennes. En Algérie, les véhicules sont construits par des Algériens pour les Algériens. À présent, nous présentons la cinquième génération de l’Ibiza. Nous espérons commencer l’assemblage d’autres modèles dans les prochains mois pour répondre à la demande de nos clients dans le pays. »

Mourad Oulmi, directeur général de SOVAC et de SOVAC Production, a quant à lui indiqué : « Le lancement de SOVAC Production en juillet dernier a marqué le début d’une nouvelle ère de l’industrie automobile en Algérie grâce à l’accord de partenariat avec le Groupe Volkswagen. En 2018, le programme de production sera ambitieux et SOVAC Production entrera dans sa deuxième phase. Nous commencerons également à mettre en place et à développer un réseau de fournisseurs. Nous les inciterons à s’installer en Algérie et à fabriquer des pièces de rechange destinées au marché local et à l’exportation. Je tiens aussi à remercier le président de SEAT, Luca de Meo, de nous avoir accompagnés dans ce projet, en particulier en ce qui concerne les formations et la logistique. »

 

L’usine de Relizane clôture 2017 avec des résultats très encourageants

SEAT dirige le projet de production du Groupe Volkswagen Algérie en termes de coordination et de volume, puisque près de 50 % des véhicules produits en 2017 étaient des Ibiza, qui est l’un des quatre modèles du Groupe assemblés pour l’instant à Relizane. Au cours des 6 derniers mois de 2017, plus de 17 000 voitures, dont 8 121 SEAT Ibiza, ont été assemblées à l’usine de Relizane. Dès cette année, l’Algérie contribuera très significativement à l’augmentation des résultats commerciaux de SEAT. En 2017, la marque a vendu 468 400 véhicules à travers le monde, soit 14,6 % de plus que l’année précédente.

Aujourd’hui, le président de SEAT, Luca de Meo, a remis la première Ibiza de cinquième génération assemblée dans la pays à un client algérien. En plus de l’Ibiza, SEAT souhaite produire dans les prochains mois la Leon et le nouvel Arona à l’usine de Relizane.

Afin de développer et d’assembler de nouveaux modèles en Algérie, SEAT veut contribuer à la mise en place dans le pays d’un réseau de fournisseurs de l’industrie automobile. Pour cela, SEAT a organisé avec SOVAC une rencontre avec les fournisseurs à l’usine de Relizane, qui aura lieu dans quelques semaines.

Actuellement, plus de 550 personnes travaillent à l’usine de Relizane, mais jusqu’à 1 800 emplois seront créés au total. Quelque 3 500 emplois devraient également être générés parmi les fournisseurs et les prestataires de services logistiques. Pour la formation, SEAT souhaite saisir les occasions qu’offre la région, en commençant par le transfert des connaissances. Afin de garantir le niveau de qualité exigé par le Groupe Volkswagen, les travailleurs algériens des départements production, logistique et qualité ont suivi des formations dispensées par des experts de la marque du Groupe. En outre, les managers algériens ont suivi pendant plusieurs mois un programme de formation « train the trainer » qui se tenait dans les bâtiments de la marque. Ce programme a pour objectif d’apporter les compétences pratiques aux superviseurs et aux managers pour qu’ils puissent expliquer à leur tour les procédures standard à leurs employés et apprendre à les utiliser.

INGLES SEAT accelerates its international offensive in Algeria WEB 1

Dries De Weert D'Ieteren NV